Bourse > Manitou bf > Manitou bf : Perd 7%, avertissement sur les ventes 2015
MANITOU BFMANITOU BF MTU - FR0000038606MTU - FR0000038606
28.100 € +0.36 % Temps réel Euronext Paris
28.100 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 28.150 €+ Haut : 28.050 €+ Bas :
28.000 €Clôture veille : 2 308Volume : +0.01 %Capi échangé : 1 111 M€Capi. :

Manitou bf : Perd 7%, avertissement sur les ventes 2015

tradingsat

(CercleFinance.com) - Confronté à un contexte moins porteur que prévu, Manitou, le spécialiste des engins de manutention et principalement des chariots-élévateurs, a divisé par deux la prévision de croissance de ses ventes pour 2015, à 3%. En revanche, la marge opérationnelle courante s'annonce toujours vers 4,5%.

A la Bourse de Paris, l'action Manitou perd 6,8% ce matin à 13,5 euros dans un marché en hausse.

Au 3e trimestre (T3), les ventes du groupe basé à Ancenis ont reculé de 8% à 273 millions d'euros, d'où un CA sur neuf mois en baisse de 2% à 954 millions

Directeur général du groupe, Michel Denis a expliqué que 'l'activité du troisième trimestre connaît un ralentissement, conséquence d'une pause des investissements loueurs aux Etats-Unis, d'un retrait de la zone Asie-Pacifique-Afrique et des effets de la crise russe. Le manque de visibilité a été accentué par les soubresauts récents des marchés et entraîne les acquéreurs à repousser leurs décisions d'investissement'.

Au T3, la principale division MHA ('Material Handling & Access', soit Manutention et nacelles) a vu la tendance empirer : ses ventes se sont contractées de de 8% à 168 millions d'euros, après - 3% au T2. Sur neuf mois, son CA plie de 2% à 594 millions d'euros.

La division CEP (Compact Equipment Products) a chuté de 19% au T3 à 50 millions, après + 16% au T2 et + 26% sur le premier semestre.

La branche de services S&S, elle, a vu ses ventes augmenter de 5% à 55 millions.

Quid des commandes, qui présagent de l'activité future ? Les prises de commandes ont baissé au T3 de 8,7% sur un an à 189 millions, et le montant du carnet à fin septembre plie de 5,6% à 253 millions.

De ce fait, Manitou a lancé un avertissement sur ses ventes en divisant par deux sa prévision antérieure : le groupe n'attend plus, sur l'ensemble de 2015, qu'une hausse de 3% environ de son CA, contre + 6% environ, chiffre qui avait été confirmé le 29 juillet.

Michel Denis déclaré que 'l'activité du dernier trimestre restera sensible à la saisonnalité agricole en Amérique du Nord et aux achats d'opportunité des loueurs'

En revanche, pas de profit warning : la marge opérationnelle courante s'annonce toujours aux environs de 4,5%. Pour mémoire, elle était déjà de 4,5% au premier semestre 2015 et de 3,9% en 2014.

Pour le bureau d'études Portzamparc, c'est clairement une déception : voilà une semaine environ, les analystes tablaient sur des ventes de 314 millions au T3, en hausse de 6,3%.

Société Générale (SG), en revanche, indiquait voilà trois jours que 'l'atonie du marché en Europe du Sud (27% du CA au premier semestre 2015) (devrait rester) à l'ordre du jour alors que la France ne rebondit pas.' 'MHA est pénalisée par la fin du contrat Toyota (assemblage de mâts, 16 millions d'euros)', ajoutaient-ils.

Les analystes se montraient plus confiants sur la rentabilité, 'les efforts de réorganisation n'ayant produit que partiellement leurs effets'.

Portzamparc visait alors un objectif de cours de 19,7 euros et SG de 21,7 euros.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI