Bourse > Manitou bf > Manitou bf : Lourde chute après les résultats, le directeur général s'en va
MANITOU BFMANITOU BF MTU - FR0000038606MTU - FR0000038606
28.500 € +0.78 % Temps réel Euronext Paris
28.140 €Ouverture : +1.28 %Perf Ouverture : 28.500 €+ Haut : 27.870 €+ Bas :
28.280 €Clôture veille : 11 658Volume : +0.03 %Capi échangé : 1 127 M€Capi. :

Manitou bf : Lourde chute après les résultats, le directeur général s'en va

ManitouManitou

(Tradingsat.com) - Réservée à la baisse dans les premiers échanges en raison d'un afflux massifs d'ordres de ventes, l'action Manitou plonge lourdement à la Bourse de Paris jeudi matin (-9,3% à 12,44 euros à 9h05) en réaction à la publication des résultats annuels 2012 du fabricant de matériel de manutention.

Le groupe a fait état d'un chiffre d'affaires 2012 de 1 265 millions d'euros, en hausse de 12%, pour un résultat brut d'exploitation (EBITDA) récurrent de 76 millions d'euros, en baisse par rapport à 2011 (79 millions d'euros). De même le résultat opérationnel a reculé, s'établissant à 46 millions d'euros, contre 53 millions d'euros un an plus tôt. Enfin, le résultat net s'élève à 46 millions d'euros, contre 36 millions d'euros en 2011.

Pour Jean-Christophe Giroux, directeur général de la société jusqu'à ce jour, "les résultats 2012 sont contrastés à plus d’un titre" entre la "performance remarquable" des divisions CE (Compact Equipment) et IMH (Manutention Industrielle).

D’un autre côté, "les chiffres de RTH (Manutention Tout Terrain) en-deçà des attentes viennent de marges sous pression (remotorisations EuroIIIB, paysage concurrentiel) et d’une série de problèmes conjoncturels (allers-retours de capacité, alertes qualité)", explique le dirigeant.

Si "la Refondation engagée chez RTH monte en puissance et aura un impact majeur sur sa profitabilité", Jean-Christophe Giroux prévient que "les choses prendront encore du temps, et nous sommes juste à mi-chemin".

L'annonce des résultats coïncide avec un changement de dirigeant. Jean-Christophe Giroux est en effet remplacé par Dominique Bamas, administrateur indépendant depuis 2009 et proche de la société depuis plus de 25 ans.

"De nombreux changements étaient nécessaires mais après trois années de transformation, nous avons besoin de faire une pause et de redéfinir nos priorités. M. Bamas nous aidera à consolider la situation pendant quelques mois, le temps pour nous d’identifier le nouveau directeur général", explique M. Marcel Braud, le président du conseil.

En attendant, "Manitou confirme sa vision d’un chiffre d’affaires et d’une marge opérationnelle stables en 2013, les efforts de refonte des chantiers opérationnels venant compenser la pression sur les marges".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...