Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MAAT PHARMA

MAAT - FR0012634822 SRD PEA PEA-PME
9.000 € -0.22 % Temps réel Euronext Paris

Maat pharma : 5 mois après son introduction, la biotech MaaT Pharma débute déjà un premier essai de phase 3

mardi 29 mars 2022 à 15h30
Maat Pharma débute effectivement sa première phase 3

(BFM Bourse) - La biotech lyonnaise a annoncé l'inclusion d'un premier patient, sur 75 prévus, dans une étude de phase 3 sur son composé MaaT013. L'essai constitue la toute première étude de ce stade pour une biothérapie issue du microbiote appliquée à l'hémato-oncologie

MaaT Pharma, qui a effectué ses premiers pas sur Euronext Paris fin 2021, a fait part lundi soir du démarrage d'un essai de phase 3 (la dernière étape clinique avant une demande de mise sur le marché) pour son composé MaaT013 dans la maladie aiguë du greffon contre l’hôte, une complication gravissime survenant après une greffe de cellules souches. Soit cinq mois seulement pour atteindre un jalon que certains concurrents n'ont pas atteint avant des années (lorsqu'il l'ont atteint).

Un premier patient a en effet été inclus dans l'étude pivot baptisée "ARES", un essai clinique appelé à recruter jusqu'à 75 volontaires dans plusieurs pays, pour évaluer la sécurité et l'efficacité de MaaT013 en tant que traitement de la maladie aiguë du greffon contre l'hôte à composante gastro-intestinale (GI-aGvH) chez qui a échoué le recours aux stéroïdes, le traitement standard, mais aussi à l'actuel traitement de seconde intention, le ruxolitinib (commercialisé sous la marque Jakavi chez Novartis depuis 2019 aux Etats-Unis et administré en France à titre compassionnel).

MaaT013 est une microbiothérapie à écosystème complet, prête à l’emploi, standardisée et issue d’une combinaison de microbiotes de donneurs sains. Le produit est caractérisé par une diversité et une richesse élevées et standardisées des espèces microbiennes qu’il contient et la présence de Butycore (ensemble de bactéries produisant des métabolites anti-inflammatoires). Le composé, aujourd'hui le plus avancé de la firme lyonnaise, a pour but de restaurer la relation symbiotique entre le microbiote intestinal du patient et son système immunitaire, afin de corriger la réactivité et restaurer la tolérance des fonctions immunitaires et ainsi de réduire l’aGvH gastrointestinale résistante aux stéroïdes.

Cette maladie aiguë du greffon contre l'hôte survient chez les patients généralement dans les 100 jours après une greffe de cellules souches ou de moelle osseuse dans le cadre d'un traitement contre le cancer. Dans l’aGvH les cellules greffées "attaquent" celles du receveur, provoquant une inflammation de la peau, du foie et/ou du tractus gastro-intestinal.

Reconstruire le système immunitaire

"Avec un taux de mortalité de 80% dans les premiers mois, le besoin de nouvelles solutions thérapeutiques est critique pour les patients atteints de GI-aGVH non-répondeurs aux stéroïdes et au ruxolitinib. En restaurant l'écosystème du microbiote intestinal, MaaT013 ouvre une avenue thérapeutique complètement nouvelle et permet une approche profondément différenciée basée sur la reconstruction du système immunitaire, qui contraste avec les traitements immunosuppresseurs de référence et pourrait leur être complémentaire", a expliqué le professeur Mohamad Mohty, chef du service d'Hématologie Clinique et Thérapie Cellulaire à l’Hôpital Saint-Antoine. "MaaT013 pourrait ainsi représenter une avancée décisive pour les patients qui n’ont aujourd’hui pas d’autres options thérapeutiques".

À ce jour, MaaT Pharma ("Microbiote As A Therapy") a reçu les autorisations réglementaires de la France, l’Allemagne et l’Espagne et l’étude ARES pourrait également être étendue aux États-Unis. Il s'agit de la première étude de phase 3 jamais menée pour une biothérapie issue du microbiote dans une indication en hémato-oncologie.

Entre l'étude de phase 2 "HERACLES" et le programme d'accès compassionnel ouvert en France (un programme qui permet d'administrer des traitements expérimentaux à des patients sans solution thérapeutique, mais qui ne correspond pas stricto sensu à une étude clinique), une centaine de patients ont déjà été traités avec MaaT013 sans problème de sécurité. Dans cet essai précédent, l'administration du produit a eu un effet positif sur les taux de survie globale des patients répondeurs. Le taux de réponse globale au jour 28 était de 38% dans l’essai HERACLES, dont 5 patients en réponse complète (21%) et de 58% en EAP (le programme d'accès compassionnel), dont 17 patients en réponse complète (33%).

Guillaume Bayre - ©2023 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MAAT PHARMA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +43.07 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour