Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LVMH

MC - FR0000121014 SRD PEA PEA-PME
508.200 € +0.12 % Temps réel Euronext Paris

Lvmh : Lvmh rassure avec ses ventes de septembre et celles de vuitton

vendredi 10 octobre 2008 à 17h46
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - LVMH a rassuré le marché après avoir indiqué que ses ventes de septembre avaient été nettement meilleures qu'en août et que celles de la seule marque Louis Vuitton avaient grimpé de 12% au cours de la première semaine d'octobre.

"Au troisième trimestre, les ventes ont été solides en juillet et en septembre, tandis qu'elles ont faibli en août", a déclaré vendredi Jean-Jacques Guiony, directeur financier de LVMH, lors d'une conférence téléphonique consacrée au chiffre d'affaires du géant mondial du luxe.

"Le mois d'août a été nettement inférieur au potentiel de croissance du groupe en Asie. Septembre a été nettement meilleur", a-t-il ajouté.

Interrogé sur les tendances des ventes au début du mois d'octobre, il a répondu qu'il était "encore trop tôt" pour donner des indications mais qu'au cours de la semaine précédente, les ventes de la seule marque Louis Vuitton avaient grimpé de 12%.

"Il a surpris positivement en annonçant que les ventes ne s'étaient pas dégradées de mois en mois au troisième trimestre, mais qu'après le creux du mois d'août, elles s'étaient reprises", commente un analyste qui a souhaité garder l'anonymat.

L'indication donnée sur les ventes de Louis Vuitton, même si elles ne portent que sur une seule semaine, donne aussi un signal positif au marché sur la capacité de résistance de la marque phare du groupe de luxe à la brutale aggravation de la crise financière.

Jean-Jacques Guiony a également indiqué n'avoir perçu aucun signe préoccupant sur les marchés émergents au troisième trimestre, hormis en Corée du sud, en raison d'effets de changes.

"Singapour et Hong Kong ont été un peu faibles en août, en raison de la faiblesse du flux touristique chinois et en Europe de l'Est, les ventes en Russie se sont extrêmement bien comportées", a-t-il ajouté.

LVMH a fait état, jeudi soir, sans surprise, d'un ralentissement de sa croissance interne au 3e trimestre.

Le directeur financier a également insisté sur la nécessité d'effectuer un strict contrôle sur la base de coûts du groupe.

"Nous essayons de contrôler nos coûts, nos coûts opérationnels et nos coûts du capital. Nous les passons tous en revue, afin de s'assurer que toutes les dépenses, dans l'environnement actuel, sont strictement nécessaires", a-t-il dit.

Interrogé sur la stratégie d'acquisition de LVMH il a affirmé que "tout le monde rêve de faire des achats en bas de cycle... mais que rien n'est plus difficile".

Le titre a signé, avec Dexia, la seule hausse du CAC 40, gagnant 0,48% à 51,53 euros, alors que l'indice a plongé de 7,73%.

Pascale Denis, édité par Jacques Poznanski

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LVMH en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +11.53 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat