Bourse > Loreal > Loreal : Pour Natixis, "il n'y a pas de catastrophe spécifique"
LOREALLOREAL OR - FR0000120321OR - FR0000120321
184.600 € -0.35 % Temps réel Euronext Paris
185.700 €Ouverture : -0.59 %Perf Ouverture : 186.250 €+ Haut : 183.700 €+ Bas :
185.250 €Clôture veille : 623 991Volume : +0.11 %Capi échangé : 103 193 M€Capi. :

Loreal : Pour Natixis, "il n'y a pas de catastrophe spécifique"

(Tradingsat.com) - L'Oréal signe mardi l'un des plus forts replis de l'indice CAC 40, cédant 1,1% à 122,7 euros, au lendemain d'une publication jugée décevante.

Le leader mondial des cosmétiques a fait état d'un fort ralentissement de sa croissance organique, ressortie à +2,3% au troisième trimestre, contre +3,8% anticipé par le consensus.

Cette faible performance s'explique, selon le Groupe, par un "léger recul de la Division des Produits Grand Public, sur un marché mass-market qui a connu un trou d'air en Europe de l'Ouest".

Natixis fait remarquer ce matin que c'est le plus bas niveau de croissance organique atteint depuis le rebond post-crise du premier trimestre 2010.

"Pour autant, il n’y a pas de catastrophe spécifique ni de signe de rupture du modèle de croissance", affirme le courtier, toujours à "Acheter" sur le titre L'Oréal avec un objectif de cours 139 euros.

"Le troisième trimestre est un point bas en termes de croissance organique mais aussi en termes de valorisation relative", a-t-il ajouté, avant de revenir sur les perspectives rassurantes du management.

La croissance organique devrait en effet réaccélérer au quatrième trimestre, a précisé le Groupe, misant sur l'amélioration régulière du marché du mass-market aux États-Unis, la poursuite de la croissance du marché dans les pays émergents et la reprise de ses gains de parts de marché mass-market en Europe de l'Ouest au 3ème trimestre.

"La croissance organique de L'Oréal est nettement inférieure aux attentes et toutes les zones géographiques semblent fragiles", a commenté pour sa part Jefferies, toujours à "Conserver" sur le dossier avec un cours cible de 125 euros..

Les propos du management sont rassurants pour la fin de l'année, "ce qui offre du confort", a précisé l'analyste, "mais le marché mondial des cosmétiques est de toute évidence atone et nous abaissons en conséquence nos prévisions de bénéfice par action sur L'Oréal pour l'année 2015".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI