Bourse > Lafuma > Lafuma : Lourde perte à l'issue de l'exercice 2012/2013
LAFUMALAFUMA LAF - FR0000035263LAF - FR0000035263
20.500 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
20.300 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 146 M€Capi. :

Lafuma : Lourde perte à l'issue de l'exercice 2012/2013

tradingsat

(CercleFinance.com) - Lafuma a fait état jeudi de résultats annuels 2012/2013 marqués par une lourde perte et des dépréciations d'actifs, dans un contexte de repli de l'activité.

A l'issue de l'exercice fiscal clos le 30 septembre dernier, le fabricant d'équipements de loisirs accuse un résultat net part du groupe en perte de 71,2 millions d'euros, contre une perte de 15 millions un an plus tôt.

Le groupe explique avoir dû passer des dépréciations de marques et d'écarts d'acquisition résiduels pour un montant de 39,3 millions d'euros, dont 37,1 millions d'euros pour la seule marque Oxbow.

Lafuma rappelle également avoir engagé des frais dans le cadre de la réorganisation de ses activités opérationnelles, pour un total de 15,2 millions d'euros.

Au 30 septembre dernier, le chiffre d'affaires annuel ressortait à 193,6 millions d'euros, contre 224,5 millions lors de l'exercice précédent, soit un recul de 13,8%.

A taux de change et périmètre constant, l'activité ressort en repli de 12,3%.

Dans le même temps, sa dette financière a augmenté de 5,9 millions d'euros pour s'établir à 23,1 millions d'euros.

Dans son communiqué, Lafuma rappelle avoir mis en place une réorganisation globale axée autour de trois pôles, à savoir un ensemble 'Outdoor et Montagne' (Lafuma, Millet et Eider) regroupé sur le site d'Annecy, une branche 'Mobilier' située à Anneyron et une division 'Surf' avec la marque Oxbow basée de Mérignac.

Lafuma prévient que le recul actuel de son chiffre d'affaires devrait se poursuivre pendant l'exercice en cours, d'une durée exceptionnelle de trois mois, afin de permettre à la société de revenir à un exercice comptable calé sur l'année civile.

Le groupe, qui fait l'objet d'une prise de contrôle par l'investisseurs suisse Calida, estime que ses actions d'améliorations opérationnelles, ses mesures de réduction de coûts, la concentration sur des circuits de distribution profitables devraient conduire à une réduction graduelle des pertes opérationnelles courantes à partir de l'exercice 2014.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...