Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LAFARGE

LG - FR0000120537 SRD PEA PEA-PME
59.960 € 0.00 %

Lafarge : Perte au t4, mais "fort potentiel dans les marchés émergents"

vendredi 19 février 2010 à 08h49
Perte au t4, mais

(BFM Bourse) - Lafarge n'est pas passé au travers du ralentissement économique en 2009. Le groupe cimentier a vu son chiffre d'affaires reculer l'an dernier de 17% à 15 884 millions d'euros (-14% à périmètre et taux de change constants), tandis que son résultat d'exploitation a reculé de 30% à 2 477 millions d'euros, pour un résultat net part du groupe en forte baisse de 54% à 736 millions d'euros.

La situation est restée difficile au 4ème trimestre, marqué par un chiffre d'affaires en baisse de 22% à 3 641 millions d'euros, un résultat d'exploitation en recul de 34% à 494 millions d'euros, et une perte nette de -38 millions d'euros.

Dans ce contexte, Lafarge est néanmoins parvenu à générer un cash flow libre de 2 834 millions d'euros, en hausse de 34%, et à réduire son endettement d'un peu plus de 3 milliards d'euros sur l'année. A noter aussi la bonne tenue de la marge brute d'exploitation de la branche Ciment, supérieure à 30% pour l'exercice.

Enfin, le groupe a dépassé les objectifs de son plan d'action destiné à renforcer sa structure financière avec 230 millions d'euros d'économies structurelles, une réduction des investissements de plus de 1 milliard d'euros à 1,6 milliard d'euros, des désinvestissements à hauteur de 919 millions d'euros, et une baisse du besoin en fonds de roulement de plus de 1 milliards d'euros.

« Au cours de cette année difficile, Lafarge a mené à bien le plan d'actions destiné à renforcer sa structure financière annoncé en février 2009 : nous avons généré un très bon niveau de cash-flow et diminué significativement nos coûts », commente Bruno Lafont, le PDG de Lafarge.

Le dirigeant espère ainsi que « dès que la reprise économique se matérialisera », Lafarge profitera « d'une base de coûts optimisée et d'une structure financière renforcée ». Evoquant les perspectives du groupe, Bruno Lafont indique « anticip[er] une hausse de la demande de ciment ». «  Alors que les marchés mûrs devraient entamer une lente reprise au deuxième semestre », il prévoit « un fort potentiel de croissance dans les marchés émergents ».

©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LAFARGE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +27.80 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat