Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

KERLINK

ALKLK - FR0013156007 SRD PEA PEA-PME
2.800 € -1.06 % Temps réel Euronext Paris

Kerlink : Le spécialiste de l'internet des objets Kerlink perd un quart de sa valeur après un avertissement

jeudi 10 janvier 2019 à 11h30
Kerlink voit ses revenus chuter en 2018 mais espère renouer cette année avec la croissance

(BFM Bourse) - Plus forte baisse de l'ensemble des valeurs parisienne jeudi, Kerlink paie cash le renoncement à son ambition d'atteindre 70 millions d'euros de revenus en 2020. L'attentisme des clients du secteur public et le report de projets internationaux entraînent une baisse du chiffre d'affaires, à seulement 17 millions d'euros cette année.

L'intégration de Kerlink au classement du Financial Times des 1000 entreprises européennes à plus forte croissance, en avril dernier, n'a pas porté chance à la société bretonne, qui fournit des solutions d'infrastructures réseaux dédiées à l'Internet des objets (IoT). En effet, l'exercice 2018 se solde pour la première fois par un recul de son chiffre d'affaires annuel. De plus, le groupe renonce à ses ambitions pour 2020. La mauvaise nouvelle voit le titre Kerlink sanctionné de 28,02% à 3,16 euros vers 11h.

Les revenus ont chuté de plus de 30%

Jeudi avant Bourse, en anticipation sur le calendrier prévisionnel de publications, Kerlink a annoncé que son chiffre d’affaires ressortait à 17,1 millions d'euros en 2018, soit une baisse de 31% par rapport au record de 24,8 millions d'euros de 2017. En chute de 44%, le quatrième trimestre n'a fait que confirmer les tendances observées au cours des derniers mois avec un contexte de marché qui reste "marqué par un décalage du rythme de déploiements des grands projets IoT chez les opérateurs publics", a indiqué l'entreprise. Au cours de cette dernière période de 2018, l’activité a été marquée par "le décalage sine die d’extensions de projets internationaux majeurs ainsi que par des reports de contrats déjà signés mais non exécutés avec des opérateurs tier 1".

Dans ce contexte, Kerlink a décidé de réviser ses ambitions initiales qui visaient à atteindre un chiffre d’affaires de 70 millions d'euros à l’horizon 2020. La société espère néanmoins réaliser d'ici là une croissance à deux chiffres, un EBITDA positif ainsi qu’une génération de flux de trésorerie d’exploitation positive.

Retour à la croissance espéré dès cette année

L'entreprise installée près de Rennes, à Thorigné-Fouillard, compte renouer dès 2019 avec une croissance du chiffre d'affaires (sur l'ensemble de l'exercice, le premier semestre étant susceptible de souffrir d'un effet de base défavorable) en se focalisant davantage, face à l’attentisme des opérateurs publics, sur les opérateurs privés et alternatifs. Ces derniers devraient désormais favoriser la mise en place de leur propre réseau pour déployer leurs solutions IoT, parie Kerlink.

Pour s'adapter à cette évolution du marché, Kerlink a engagé "une stratégie offensive" visant à constituer un écosystème de partenaires afin de proposer des offres de bout en bout sur chaque marché prioritaire: Smart Airports, Smart Tracking, Smart Cities & Towns et le secteur de la Smart Industry & du Smart Manufacturing. Un positionnement qui commence à porter ses fruits avec plusieurs déploiements en cours, notamment avec Hxperience/Accor Invest pour des solutions Smart Hôtels, fait valoir la société.

Rachat d'une brique technologique liée à la géolocalisation indoor avec Wyres

Par ailleurs, afin de conforter son avance technologique, considérée comme le premier axe de sa stratégie, Kerlink a pris le contrôle le 8 janvier de la société Wyres, concepteur d'une technologie de géolocalisation indoor pour les industries et les opérateurs multi-sites (logistique, hôpitaux, agriculture). Créée en 2015, cette société a réalisé un chiffre d’affaires encore symbolique (166.000 euros) mais elle permet d'ajouter une brique technologique pour la géolocalisation à l'intérieur des bâtiments, susceptible de faciliter commercialement l'activité auprès de marchés prioritaires comme les Smart Airports, l’Asset Tracking, les Cities & Towns et le secteur de l’Industry & Manufacturing.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur KERLINK en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.30 % vs -2.61 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat