Bourse > Ipsen > Ipsen : Lanterne rouge du sbf 120, la stratégie peine à convaincre
IPSENIPSEN IPN - FR0010259150IPN - FR0010259150
110.950 € +0.36 % Temps réel Euronext Paris
111.000 €Ouverture : -0.05 %Perf Ouverture : 111.800 €+ Haut : 110.100 €+ Bas :
110.550 €Clôture veille : 51 096Volume : +0.06 %Capi échangé : 9 280 M€Capi. :

Ipsen : Lanterne rouge du sbf 120, la stratégie peine à convaincre

tradingsat

(Tradingsat.com) - Alors qu'elle était très attendue, la revue stratégique présentée aujourd'hui par Marc de Garibel, le nouveau PDG d'Ipsen, peine visiblement à convaincre les investisseurs. Le cours de Bourse du laboratoire pharmaceutique cède en effet 2,5% à 26 euros, soit la plus forte baisse du SBF 120.

Depuis le départ annoncé de Jean-Luc Bélingard en octobre dernier, le marché attend des éclaircissements sur la stratégie. L'ancien PDG avait mené une politique dynamique de développement dans les médicaments de spécialités et fortement accéléré le développement à l'international du groupe. Mais l'échec du médicament phare Décapeptyl lui avait coûté son poste.

Dans les documents fournis ce matin par Ipsen pour sa présentation stratégique, le laboratoire annonce son intention d'accroître sa spécialisation, en se réorganisant autour de 4 « franchises » : l'endocrinologie (produit Somatuline), la neurologie (Dysport), l'uro-oncologie (décapeptyl), l'hémophilie (autour du partenariat avec Inspiration Biopharmaceuticals). Le groupe souhaite en particulier réallouer des ressources significatives sur ses principaux actifs, Dysport et Somatuline, afin d'accroître leur part de marché.

Enfin, sur le plan géographique, Ipsen compte aligner les activités américaines sur l'organisation globale et relocaliser les opérations commerciales sur la côte Est des Etats-Unis.

S'agissant des perspectives, le groupe confirme ses objectifs de ventes pour 2011 : croissance proche de 8% de ses ventes de Médecine de Spécialité, et baisse comprise entre 8 et 10% des ventes de Médecin Générale. A horizon 2020, Ipsen affiche aujourd'hui son ambition de plus que doubler son chiffre d'affaires pour atteindre 2 milliards d'euros à 2.5 milliards d'euros et de plus que tripler son résultat opérationnel pour atteindre 500 millions d'euros à 600 millions d'euros.

« Le management a fait le choix de maintenir dans son portefeuille la médecine de ville en France plutôt que de s'orienter vers une cession pure et simple qui aurait de toute façon été difficile à réaliser dans de bonnes conditions vu notamment l'ancienneté du portefeuille », commente aujourd'hui Gilbert Dupont. La société de Bourse, qui maintient son opinion d' « Achat » et son objectif de cours de 30,9 euros sur Ipsen, qualifie d' « ambitieux » les objectifs de résultats à moyen terme.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI