Bourse > Ipsen > Ipsen : Ipsen achève sa sortie de l'hémophilie, le titre monte
IPSENIPSEN IPN - FR0010259150IPN - FR0010259150
110.000 € -0.63 % Temps réel Euronext Paris
110.250 €Ouverture : -0.23 %Perf Ouverture : 111.100 €+ Haut : 109.650 €+ Bas :
110.700 €Clôture veille : 30 255Volume : +0.04 %Capi échangé : 9 200 M€Capi. :

Ipsen : Ipsen achève sa sortie de l'hémophilie, le titre monte

tradingsat

PARIS (Reuters) - Ipsen et son partenaire américain Inspiration ont annoncé mercredi la vente des droits mondiaux d'un traitement contre l'hémophilie, l'IB1001, à la société Cangene Corporation, finalisant ainsi leur sortie de cette classe thérapeutique.

Le 24 janvier dernier, Ipsen et Inspiration avaient annoncé la vente à Baxter de l'OBI-1, leur autre traitement de l'hémophilie.

Ces deux cessions, soumises à des conditions suspensives, font suite à la demande d'Inspiration de mise sous protection de la loi des faillites américaines.

Elles ont été saluées en Bourse par une progression du titre Ipsen qui, vers 9h35, prenait 1,64% à 26,345 euros, faisant ressortir une capitalisation boursière de 2,2 milliards d'euros. L'action a perdu 6% l'an dernier.

Dans le cadre de la vente des droits de l'IB1001, Cangene prévoit de verser un paiement initial de 5,9 millions de dollars, des paiements d'étape additionnels conditionnés à la commercialisation de l'IB1001 pouvant atteindre 50 millions de dollars.

En outre, la société versera des compléments de prix progressifs pouvant atteindre un pourcentage à deux chiffres sur les ventes annuelles nettes d'IBI1001.

Ipsen, seul créancier garanti de premier rang d'Inspiration et propriétaire d'actifs n'appartenant pas à Inspiration inclus dans la vente d'OBI-1 et d'IB1001, recevra environ 60% des paiements initiaux.

Au-delà de ces paiements initiaux, Ipsen percevra 80% de tous les produits de la vente à concurrence de 304 millions de dollars en valeur actualisée et 50% des produits de la vente au-delà de ce montant.

Mais compte tenu de ces cessions, Ipsen pourrait être amené à déprécier, au 31 décembre 2012, l'ensemble de ses actifs relatifs à l'hémophilie pour un montant net total d'environ 100 millions d'euros, précise le groupe pharmaceutique français dans un communiqué.

Noëlle Mennella, édité par Benjamin Mallet

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI