Bourse > Integragen > Integragen : Réduction des pertes, "le chiffre d'affaires devrait continuer de croître"
INTEGRAGENINTEGRAGEN ALINT - FR0010908723ALINT - FR0010908723
2.860 € +0.35 % Temps réel Euronext Paris
2.830 €Ouverture : +1.06 %Perf Ouverture : 2.870 €+ Haut : 2.810 €+ Bas :
2.850 €Clôture veille : 8 538Volume : +0.13 %Capi échangé : 19 M€Capi. :

Integragen : Réduction des pertes, "le chiffre d'affaires devrait continuer de croître"

(Tradingsat.com) - IntegraGen a annoncé vendredi au titre de l'exercice 2014 une réduction de sa perte nette à -1 044 K€, à comparer à une perte de -2 546 K€ en 2013, pour un chiffre d'affaires en augmentation de +12% à 6 036 K€.

Alors que son chiffre d'affaires avait reculé de 3% au 1er semestre, la société spécialisée dans le décryptage du génome humain a connu une activité "très dense" au cours du second semestre, à la fois dans les projets de recherche et dans le nouveau laboratoire de séquençage clinique installé à l'Institut Gustave Roussy.

"En effet, l’activité a bénéficié du lancement de la plateforme de séquençage clinique à haut débit au sein de Gustave Roussy, opérationnelle depuis le mois de juin. Cette orientation vers le séquençage clinique s’est aussi matérialisée avec le lancement du projet collaboratif ICE (Interpretation of Clinical Exome) associant IntegraGen, l’Institut Gustave Roussy, l’INSERM et SOGETI High Tech pour le développement d’un outil logiciel d’assistance à l’interprétation clinique de données génomiques.", commente Bernard Courtieu, président directeur-général d’IntegraGen.

IntegraGen estime que son activité « services génomiques » devrait continuer de croître en 2015, soutenue notamment par l’enregistrement en année pleine des prestations réalisées par la plateforme de Gustave Roussy.

Par ailleurs, la société vient d’annoncer un partenariat avec l’Institut Pasteur, faisant d’IntegraGen le principal opérateur des activités de séquençage à haut débit des Centres nationaux de référence (CNR) et des collections microbiologiques de l’Institut.

En oncologie, la société doit finaliser cette année l’étude Piccolo, une deuxième étude randomisée de phase III. L’abstract rapportant les résultats de l’étude Piccolo sera présenté à l’ASCO (American Society of Clinical Oncology).

Par ailleurs, la société a lancé sur le marché américain en 2014 le test ARISk2® permettant d’évaluer le risque d’autisme des enfants présentant des signes de suspicion d’autisme avec ou sans antécédent familial. Après un premier accord de distribution conclu en février avec la société Genoma, IntegraGen compte "poursuivr[e] sa stratégie d’alliances sur le marché américain afin d’accélérer la diffusion du test auprès des pédiatres, d’optimiser les actions marketing et de disposer d’une force de vente renforcée".

Parallèlement, IntegraGen continue la commercialisation du test en direct avec une équipe restreinte.

Sur le plan commercial, le groupe estime que "[son] chiffre d’affaires devrait donc continuer de croître, grâce au développement des services génomiques, des premiers revenus de licence en oncologie et des ventes directes et indirectes du test ARISk®".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...