Bourse > Innate pharma > Innate pharma : Trésorerie renforcée, étapes cliniques importantes en 2014 et 2015
INNATE PHARMAINNATE PHARMA IPH - FR0010331421IPH - FR0010331421
11.090 € +0.82 % Temps réel Euronext Paris
11.030 €Ouverture : +0.54 %Perf Ouverture : 11.150 €+ Haut : 10.970 €+ Bas :
11.000 €Clôture veille : 106 380Volume : +0.19 %Capi échangé : 636 M€Capi. :

Innate pharma : Trésorerie renforcée, étapes cliniques importantes en 2014 et 2015

INNATE PHARMAINNATE PHARMA

(Tradingsat.com) - Objet d'un vif intérêt de la part de la communauté financière depuis la fin de l'année dernière, avec un cours multiplié par 5 en quelques mois, la société biopharmaceutique Innate Pharma a publié mardi matin ses comptes 2013.

La "société de l’immunité innée" développant des médicaments innovants contre le cancer et les maladies inflammatoires a dévoilé des produits opérationnels s’élevant à 16,7 millions d’euros (contre 14,3 millions d’euros en 2012) provenant principalement des accords de collaboration et du crédit impôt recherche.

Ses charges opérationnelles se sont élevées à 19,4 millions d’euros l'an dernier, (contre 17,7 millions d’euros en 2012), dont près de 80% consacrés à la recherche et au développement. Innate Pharma a toutefois légèrement réduit sa perte nette à 2,9 millions d’euros (contre 3,2 millions d’euros en 2012).

Le point à souligner est le renforcement de la situation de trésorerie, équivalents de trésorerie et instruments financiers courants, qui s’élevait à 41,3 millions d’euros au 31 décembre 2013 grâce à un placement privé de 20,3 millions d’euros effectué auprès d’investisseurs spécialisés basés aux États-Unis.

« Nous avons [...] augmenté notre visibilité et attiré de nouveaux investisseurs. Notre trésorerie s’en est trouvée renforcée ainsi que notre valorisation boursière, nous donnant de nouveaux moyens pour consolider notre portefeuille en immuno-oncologie. Ceci s’est notamment traduit par la récente acquisition de l’anti-NKG2A, un programme d’anticorps first-in-class, prêt à entrer en Phase II. », a commenté Hervé Brailly, président du directoire d’Innate Pharma.

« Nous avons désormais deux programmes d’immuno-oncologie au stade clinique, l’un licencié au leader du domaine, Bristol-Myers Squibb, et l’autre, propriétaire, que nous voulons avancer par nos propres moyens », souligne le dirigeant.

Hervé Brailly indique « de plus [que] l’anticorps cytotoxique IPH4102 devrait être en clinique début 2015 », sans oublier « un portefeuille d’actifs précoces, dont notre programme d’anticorps anti-MICA, récemment annoncé ». Ainsi, « nous avons des étapes cliniques importantes en 2014 et 2015, ce qui rendra la période passionnante », conclut le dirigeant.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI