Bourse > Innate pharma > Innate pharma : Premières données cliniques favorables pour Monalizumab
INNATE PHARMAINNATE PHARMA IPH - FR0010331421IPH - FR0010331421
10.790 € -0.74 % Temps réel Euronext Paris
10.970 €Ouverture : -1.64 %Perf Ouverture : 10.970 €+ Haut : 10.760 €+ Bas :
10.870 €Clôture veille : 133 891Volume : +0.23 %Capi échangé : 619 M€Capi. :

Innate pharma : Premières données cliniques favorables pour Monalizumab

InnateInnate

(Tradingsat.com) - Innate Pharma a communiqué mercredi matin de premières données cliniques sur son deuxième produit le plus avancé, monalizumab, développé en partenariat avec AstraZeneca, à l'occasion du 28ème symposium EORTC-NCI-AACR sur "Molecular Targets and Cancer Therapeutics" qui se tient du 29 novembre au 2 décembre

Il s'agit des résultats préliminaires de tolérance de la partie en escalade de dose d`un essai de Phase I/II testant monalizumab en monothérapie chez des patientes présentant des cancers gynécologiques avancés.

Présentées aujourd`hui dans un poster au congrès EORTC-NCI-AACR de 10h15 à 17h00 CET et seront discutées par le Dr. Anna Tinker, oncologue médical (Bristish Columbia Cancer Agency, Vancouver) pour le Canadian Cancer Trials Group (CCTG) au cours d`une session "Poster in the Spotlight" de 13h10 à 13h20 CET.

Dans cette partie de l`étude en escalade de dose, 18 patientes lourdement prétraitées présentant un cancer de l`ovaire avancé ont été réparties entre trois niveaux de dose de monalizumab (1, 4 et 10 mg/kg, toutes les deux semaines - six patientes par niveau de dose).

Les données ont montré que monalizumab a été bien toléré dans cette population de patientes et aucune toxicité limitant la dose n`a été observée. Il n`y a pas eu de différence majeure observée en termes de tolérance entre les différents niveaux de dos.

Par ailleurs, "les données préliminaires d`efficacité ont montré une stabilisation de la maladie à court terme chez 41% des patientes, dont une patiente avec une réponse mixte", indique Innate Pharma.

"Monalizumab a été bien toléré dans cette population de patientes présentant des cancers gynécologiques avancés. Ces tumeurs réfractaires constituent un besoin médical non satisfait et sont habituellement traitées avec une chimiothérapie cytotoxique, souvent mal tolérée.", commente Lesley Seymour, MD, PhD, Professeur en oncologie à la Queen`s University de Kingston, Ontario et Directeur de l`Investigational New Drug Program (IND) au CCTG.

"Sur la base de ces premiers résultats, nous poursuivons l`investigation de monalizumab chez ces patientes et nous continuons le recrutement de patientes présentant des cancers gynécologiques en rechute ou réfractaires dans le cadre de la partie d`extension de cohorte de l`étude.", ajoute-t-elle.

Pour, Pierre Dodion, Directeur Médical d`Innate Pharma, ces premières données cliniques reportées pour monalizumab chez des patients atteints de cancer "suggèrent un profil de tolérance favorable" et "soutiennent la poursuite de l`extension de cohorte actuellement en cours pour cette étude".

"Monalizumab est aujourd`hui évalué dans un programme clinique exploratoire global, à la fois en monothérapie et en combinaison, dans plusieurs indications. Nous sommes impatients de collecter et présenter de nouvelles données au cours de l`année 2017.", conclut le dirigeant.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI