Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

IMV Technologies

IMVT - FR0004026623 SRD PEA PEA-PME
- -

Imv technologies : Prix nobel, et autres,...

jeudi 18 octobre 2007 à 15h45
Andréa Brignone

Andréa Brignone Associé Exact

Andréa Brignone, associé Expérience et Action et auteur du Tao de la Bourse et du Trading, est économiste, chargé d’enseignement à Paris II Panthéon Assas. Auteur de l’encyclopédie de l’économie de Larousse, il est également expert auprès de la Commission Européenne. Conférencier …

(BFM Bourse) - Certes il existe une actualité bien plus passionnante en France que ce qui se passe dans le monde : l'affaire EADS, la grève des transports, le divorce du Président, etc. Et pourtant elle tourne ! disait Galilée.

Le prix Nobel d'économie décerné à Hurvicz, Maskin et Myerson n'a pas passionné les foules et chose plus curieuse n'a pas passionné non plus les gens qui s'occupent d'économie chez nous.

Il est vrai que la science économique vue à travers nos lorgnettes est tout sauf une science. Il n'y a qu'à voir les manuels destinés aux futurs bacheliers de la section économie ou encore les revendications d'un « collectif » d'étudiants pour que l'enseignement de la science économique revienne à ce qu'elle était il y cinquante ans : un vague verbiage sociologique à teinture marxiste sur fond de revendication. Il faut supprimer les mathématiques en économie crient-ils! En effet les mathématiques demandent un certain effort et on ne peut les bricoler dans l'arrière salle d'un café en pensant aux lendemains qui chantent. Et en parlant de choses qu'ils n'ont pas lus, comme « le «Capital » par exemple, dont ils condamnerait certainement certains passages pour « ultralibéralisme » ! Et puis l'économie mathématique a un inconvénient majeur : elle permet de vous évaluer aux examens, ce qui fait que vous ne pourrez pas rester étudiant à vie (ou tout au moins jusqu'à 27 ans) pour profiter des quelques avantages de la situation estudiantine. Bref la question que l'on ne s'est pas posé quand on a rejeté la sélection, c'est combien d'étudiants s'inscrivent en Fac pour uniquement entamer une carrière d'étudiant. Si l'on faisait des statistiques en prenant en compte seulement les étudiants qui passent leurs examens, le coût d'un étudiant monterait en flèche et l'on s'apercevrait que l'on gâche d'importantes ressources pour des gens qui n'ont aucune intention d'étudier mais uniquement essayer de ramasser n'importe quel diplôme pour chercher (ou ne pas trouver) un emploi mais pas un travail. Ces « étudiants » dévalorisent l'enseignement universitaire qui disons le est souvent de bonne qualité et forment quoiqu'en disent certains, des gens souvent à l'esprit ouverts et qui ont appris à travailler par eux-mêmes et donc à réellement se responsabiliser.

Bref, nos prix Nobel ont continué dans la même voie qui préoccupe beaucoup les économistes actuels, et qui concerne l'efficience des marchés. Ils mettent particulièrement en exergue le rôle de l'individu qui prend ses décisions en fonction d'un certain nombre d'informations qui quoique incomplètes leurs permettent de faire leur choix. C'est en simplifiant ce que l'on appelle le principe de « révélation ».

Si nous allons plus loin et nous nous concentrons sur notre métier, l'investissement et le trading, c'est ce que nous pouvons dénommer en quelque sorte un système de trading.

Nous ne sommes pas obligés de tout savoir (et cela n'est pas possible) pour prendre une décision d'investissement. Nous pouvons établir nos propres filtres, utiliser le bons sens et quelques outils comme l'analyse technique.

Prenons le cas d'EADS, puisqu'il fait la une de tous les journaux et de toutes les discussions. :

Un regard sur les chandeliers hebdomadaires de mars 1966 (voir graphiques ci-dessous) nous indiquait que la fête était finie et qu'il était peut être temps de vendre. Le graphique mensuel nous confortait dans cette analyse et le simple stochastique nous envoyait des signaux de prudence. Je ne sais pas si les initiés étaient réellement initiés, mais on peut dire que tout analyste attentif était plutôt porté à la vente qu'à l'achat. Surtout que tous les commentateurs officiels et la presse disaient que EADS était le placement de l'avenir en même temps. Ce qui est un signe souvent d'alerte.

©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur IMV Technologies en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+328.90 % vs +11.98 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat