Bourse > Iliad > Iliad : Free induit les utilisateurs en erreur selon l'ARCEP
ILIADILIAD ILD - FR0004035913ILD - FR0004035913
214.750 € +1.46 % Temps réel Euronext Paris
211.900 €Ouverture : +1.34 %Perf Ouverture : 215.600 €+ Haut : 211.900 €+ Bas :
211.650 €Clôture veille : 87 957Volume : +0.15 %Capi échangé : 12 612 M€Capi. :

Iliad : Free induit les utilisateurs en erreur selon l'ARCEP

tradingsat

(Tradingsat.com) - Free induit les utilisateurs en erreur en communiquant sur ses offres à très haut débit fixe de façon partielle et parfois inexacte, estime l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep). Dans un communiqué publié le 1er octobre, celle-ci épingle en effet "la communication effectuée [hier]par le groupe Iliad sur ses offres à très haut débit fixe à destination du grand public" via l' "annonce de performances qui sont de nature à induire en erreur les utilisateurs sur le service que va leur apporter leur FAI".

"S'agissant de la promesse de débits descendants de 100Mbit/s pour le VDSL2, de tels résultats purement théoriques ne correspondent pas à des services pouvant être effectivement offerts au grand public", explique tout d'abord ainsi l'ARCEP, réitérant une critique déjà formulée il y a quelques mois. "La promesse de Free ne correspondra donc pas à l'expérience de ses clients", souligne l'Autorité, selon laquelle "au lieu de communiquer sur des résultats en laboratoire, Free pourrait faire état des résultats obtenus lors des pré-déploiements grandeur nature du VDSL en Dordogne et en Gironde".

Par ailleurs, "s'agissant de la promesse d'un débit " dédié " de 1Gbit/s pour la fibre, l'ARCEP ne peut que souligner le caractère partiel de l'information donnée aux utilisateurs. En effet, le service offert aux utilisateurs est tributaire non seulement du dimensionnement du réseau d'accès sur lequel Free communique aujourd'hui, mais dépend aussi du dimensionnement de l'ensemble de son infrastructure (collecte, interconnexion…)".

A titre d'exemple, rappelant les relations difficiles entre YouTube et Free, qui avaient fait l'objet d'une enquête administrative, et "sauf à ce que Free ait massivement investi, en août et septembre 2013, dans l'amélioration de ses capacités d'interconnexion, l'ARCEP estime que les dernières annonces de Free "ne correspondent pas à l'expérience des utilisateurs qui visionneront des vidéos en ligne".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI