Bourse > Genfit > Genfit : Visite du ministre du "redressement productif", Arnaud Montebourg
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
26.130 € +1.71 % Temps réel Euronext Paris
25.710 €Ouverture : +1.63 %Perf Ouverture : 26.360 €+ Haut : 25.710 €+ Bas :
25.690 €Clôture veille : 32 781Volume : +0.11 %Capi échangé : 814 M€Capi. :

Genfit : Visite du ministre du "redressement productif", Arnaud Montebourg

tradingsat

(Tradingsat.com) - Arnaud Montebourg a visité hier le siège social de la société biopharmaceutique Genfit dans le cadre d'un déplacement ministériel consacré notamment au Pôle de Compétitivité Nutrition Santé Longévité dont la société est un membre actif et emblématique.

Cette visite a permis d'illustrer, à travers la présentation des activités du groupe, les bénéfices de la dynamique de décloisonnement entre la recherche et l'industrie. « Arnaud Montebourg a souligné l`exemplarité du modèle de développement de Genfit qui collabore depuis sa création à la fois avec les plus grands acteurs internationaux de l`industrie pharmaceutique mais également avec de multiples institutions de recherche académiques, aux niveaux local, national et Européen » rapporte ainsi la société.

Interrogé par le Ministre sur les mesures incitatives à même de favoriser encore davantage cette logique d`innovation croisée et surtout d'en tirer tous les fruits au bénéfice de la compétitivité de l'industrie biopharmaceutique française, Jean-François Mouney, Président du directoire de Genfit et Vice-président du Pôle de Compétitivité Nutrition Santé Longévité, a loué particulièrement les dispositifs de Crédit d'Impôt Recherche, les appels à projets de R&D organisés dans le cadre du Fonds unique interministériel, et l'action particulière de soutien à l'innovation d'Oséo.

Autant de mesures « qui permettent aux sociétés de biotechnologies, sources d'innovation majeure pour les laboratoires pharmaceutiques, de consacrer des moyens significatifs aux premiers stades de la recherche thérapeutique appliquée en coopération avec la recherche académique » a-t'il précisé tout en indiquant que « les moyens hexagonaux, publics et privés pour poursuivre ces efforts en vue de leur valorisation économique à moyen terme et devant permettre aux sociétés de biotechnologie de jouer leur rôle de passerelle vers l'industrie pharmaceutique restent insuffisants dans le contexte international, dans l'attente du rôle que pourra jouer la nouvelle Banque Publique d`Investissement dans ce domaine. »


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI