Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GENFIT

GNFT - FR0004163111 SRD PEA PEA-PME
20.900 € -4.91 % Temps réel Euronext Paris

Genfit : Un nouveau projet de Genfit passe en stade d'essai clinique

lundi 3 décembre 2018 à 10h16
Genfit donne le coup d'envoi d'un essai de preuve de concept

(BFM Bourse) - Conformément à ses objectifs 2018, Genfit a donné le coup d'envoi d'un essai de preuve de concept pour le nitazoxanide, un composé dont l'entreprise a breveté l'utilisation dans la fibrose hépatique causée par la NASH.

La société lilloise de biotechnologie remonte de 1,66% en bourse à 20,78 euros lundi vers 10h15, après l'annonce du lancement aux Etats-Unis d’un essai clinique sur la molécule nitazoxanide chez des patients atteints de fibrose induite par la stéatohépatite non-alcoolique (ou NASH). Cet essai de phase 2 devrait porter sur une vingtaine de patients qui seront traités pour une durée de 24 semaines, selon le registre des essais cliniques menés sur le territoire américain ClinicalTrials.gov.

À titre principal, l'étude mesurera la tolérance et la sécurité d'emploi de la molécule chez des patients atteints de NASH avec une fibrose déjà en stade 3 ou 4 (cette échelle mesurant les dégâts au foie allant de 0 à 4), et à titre secondaire son effet anti-fibrotique. L'essai sera dirigé par le docteur Stephen Harrison, hépatologue, directeur médical du Pinnacle Clinical Research à San Antonio (Texas).

Le nitazoxanide est une molécule de la famille des thiazolides à ce jour principalement utilisée comme anti-infectieux. Elle a été découverte dans les années 1980 par le docteur Jean-François Rossignol, co-fondateur avec Marc Ayers de la société américaine Romark qui en commercialise une version (sous la marque Alinia) destinée à traiter certaines infections intestinales d'origine parasitaire ou virale. Son principal brevet ayant expiré en 1995, la molécule est en tant que telle dans le domaine public. Genfit, dans le cadre d'une revue des composés potentiellement intéressants pour traiter la fibrose, a retenu le nitazoxanide et a mené des études préliminaires (présentées l'an dernier notamment lors de l’International Liver Congress organisé par l’EASL) qui lui ont permis de breveter l'utilisation de la molécule pour lutter contre la fibrose hépatique induite par la NASH.

Genfit s'était donné pour objectif de débuter cette année un essai de preuve de concept sur le nitazoxanide dans la NASH.

"Nous sommes ravis du lancement de cette étude, renforçant le pipeline de programmes cliniques de Genfit", a commenté Jean-François Mouney, PDG de Genfit. "Nous sommes impatients de découvrir les résultats de cette étude qui, s’ils sont positifs, permettront de continuer à développer nitazoxanide pour le traitement de patients NASH à la fois en monothérapie et en combinaison avec elafibranor", a-t-il ajouté, cité dans le communiqué de la biotech.

Selon les estimations fournies par l'investigateur sur ClinicalTrials, cette étude devrait se terminer fin 2019.

Guillaume Bayre - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GENFIT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.00 % vs -4.60 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat