Bourse > Genfit > Genfit : Un challenger devenu leader selon un analyste
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
30.340 € +2.88 % Temps réel Euronext Paris
30.200 €Ouverture : +0.46 %Perf Ouverture : 31.140 €+ Haut : 29.640 €+ Bas :
29.490 €Clôture veille : 403 536Volume : +1.29 %Capi échangé : 946 M€Capi. :

Genfit : Un challenger devenu leader selon un analyste

(Tradingsat.com) - Genfit évoluait sous pression mardi après-midi, cédant plus de 5% (-5,3% à 64,45 euros à 15h12), soit la plus forte baisse du SBF 120. Une correction qui intervient alors que le titre connaît un parcours boursier toujours impressionnant en 2015, après avoir signé la plus forte hausse de l’indice en 2014.

A titre indicatif, depuis son plus bas historique de 1,20 euro du 22 novembre 2011, Genfit affiche une envolée de plus de 5000%, soit un cours de bourse multiplié par plus de cinquante...

Arnaud Guérin, analyste chez Portzamparc en charge du secteur Santé-Biotech Mid&Small Caps est revenu hier sur l’antenne de BFMBusiness sur les rumeurs d’OPA qui entourent la société de biotechnologie.

Le 11 février 2015, l'agence Reuters avait rapporté les propos d' "un trader en poste à Paris" selon lequel "il y a des rumeurs sur le marché évoquant un possible intérêt en vue d'un rachat de la société" qui pourrait survenir après l'annonce des résultats de l'étude clinique de phase IIb sur le GFT505, le produit phare de Genfit.

Ainsi, pour Arnaud Guerin, "tout va dépendre de ces données cliniques" qui doivent être dévoilées fin mars. L’analyste ne "voit pas une opération se déboucler avant [qu’elles ne soient communiquées]". "En fonction effectivement de leur qualité, ces données pourraient déclencher l’appétit de plusieurs "opérateurs" pharmaceutiques" selon lui.

L’analyste rappelle que la maladie de la NASH (stéatose hépatique non alcoolique) que vise à traiter le GFT 505 de Genfit, "est une indication importante dans laquelle Genfit est appelé à jouer un rôle important". D’autant plus, souligne-t-il, que "de challenger, Genfit est devenu leader sur cette nouvelle indication puisque son concurrent [la société biopharmaceutique américaine] Intercept n’est plus dans la course".

Arnaud Guerin semble ici faire allusion au fait que Intercept a montré avec son produit développé dans le traitement de la NASH, baptisé OCA, une augmentation des risques cardiovasculaires chez certains patients, avec une hausse du cholestérol LDL (souvent appelé "mauvais" cholestérol) et du niveau de triglycérides.

Pour autant, Intercept n'a pas renoncé à son produit. Après avoir dévoilé les résultats cliniques de la phase IIb de son produit OCA il y a un peu plus d'un an, en janvier 2014, la biotech américaine a prévu de lancer son programme NASH de phase 3 dans la première moitié de 2015.

Rappelons d'ailleurs qu'Intercept a obtenu fin janvier 2015 de la Food and Drug Administration (FDA) l'appellation "Breakthrough Therapy" (thérapie de rupture) pour l'OCA. La société va ainsi bénéficier d'un programme d'accélération de l'enregistrement de son produit par la FDA.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...