Bourse > Genfit > Genfit : Prochain catalyseur les 7 et 8 novembre selon Oddo
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
25.430 € -1.97 % Temps réel Euronext Paris
25.970 €Ouverture : -2.08 %Perf Ouverture : 25.970 €+ Haut : 25.430 €+ Bas :
25.940 €Clôture veille : 55 468Volume : +0.18 %Capi échangé : 793 M€Capi. :

Genfit : Prochain catalyseur les 7 et 8 novembre selon Oddo

(Tradingsat.com) - Les prises de bénéfices s'accentuent depuis quelque séances sur Genfit, l'action de la société de biotechnologie affichant désormais un recul de plus de 20% sur le plus haut historique de 49 euros (48,95 euros) inscrit le 15 septembre dernier. Retombé mercredi sous les 40 euros (-6%), le titre recule encore jeudi de plus de 3% (-3,5% à 38,3 euros vers 16h20).

La présence de la société à quatre importants évènements investisseurs en septembre avait fait s'envoler l'action. Les dirigeants de Genfit ont en effet participé au Goldman Sachs Symposium (5 septembre) ainsi qu'aux conférences Trout Group Wall Street Unplugged, Kepler Cheuvreux Autumn Conference et Bank of America Global Healthcare Conference 2014.

A présent, le congrès de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases), qui aura lieu les 7 et 8 novembre prochain, devrait constituer "le prochain catalyseur" selon Oddo Securities. Le broker a confirmé jeudi sa recommandation d' "Achat" et son objectif de cours de 53 euros sur Genfit.

La société communiquera (Les "abstracts" ont été publiés sur le site de l'AASLD) à cette occasion sur les données obtenues chez la souris foz/foz soumise à un régime riche en graisse.

Pour mémoire, le modèle original de NASH (stéatose hépatique non alcoolique) mis en oeuvre dans cette étude reproduit l’histoire naturelle de la pathologie observée chez l’homme : des désordres métaboliques (obésité, résistance à l’insuline, diabète, dyslipidémie) conduisant à l’instauration d’une NASH (stéatose + inflammation + « ballooning » des hépatocytes) et au développement d’une fibrose hépatique évolutive à l’examen microscopique. Les souris ont ensuite été traitées pendant 18 semaines avec le GFT 505 de Genfit,

Les résultats, déjà dévoilés en mars dernier, montrent que le GFT505 élimine la NASH et améliore la fibrose.

"En soi, ces données ne sont pas une nouveauté dans la mesure où Genfit avait déjà communiqué dessus en mars dernier, mais elles auront le mérite d’être mises en lumière lors d’un des principaux congrès planétaires sur le sujet, ce qui devrait bénéficier au titre", estime Oddo Securities.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI