Bourse > Genfit > Genfit : Portzamparc confiant sur l'entrée en phase III du GFT 505
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
25.940 € +0.35 % Temps réel Euronext Paris
25.860 €Ouverture : +0.31 %Perf Ouverture : 26.160 €+ Haut : 25.710 €+ Bas :
25.850 €Clôture veille : 44 638Volume : +0.14 %Capi échangé : 808 M€Capi. :

Genfit : Portzamparc confiant sur l'entrée en phase III du GFT 505

(Tradingsat.com) - Genfit évoluait jeudi en légère baisse en milieu d'après-midi (-1% à 34,3 euros à 15h30), les investisseurs continuant à digérer une actualité complexe. La biotech lilloise a poursuivi hier auprès des analystes, des gérants, et de la presse, son travail d’explication des résultats cliniques de phase 2b sur son produit phare, le GFT 505, évalué dans le traitement de la NASH (stéatose hépatique non alcoolique).

Les éléments apportés par l’équipe dirigeante ont été semble-t-il bien accueilli par Portzamparc. Le courtier vient de confirmer jeudi sa recommandation « Acheter » et son objectif de cours de 65 euros sur Genfit.

Il retient de la présentation faite mercredi « que les données […] présentées sont de bonne qualité et démontrent une action thérapeutique du GFT 505 sur les patients atteints avec score NAS* supérieur ou égal à 4 », soit les patients à un stade déjà avancé de la maladie.

D’autre part, les sujets relatifs au retraitement statistique des données auquel la société a dû procéder pour atteindre le critère principal de son étude, « sont progressivement acceptés », note le broker.

Pour rappel, Genfit a corrigé dans les résultats de son étude l’effet statistique du taux de guérison très élevé de 57% des patients peu malades (stade précoce de la maladie correspondant à un score NAS* de 3) ayant reçu le placebo. De même, il a dû neutraliser « l’effet centre » lié au nombre élevé de sites avec un faible effectif.

S’agissant de la comparaison avec le produit concurrent OCA de la société de biotechnologie américaine Intercept Pharmaceuticals, Portzamparc note que si « dans son étude clinique, OCA a atteint son critère primaire de manière statistiquement significative […] ce critère est moins « puissant » que celui retenu pour l'étude sur le GFT 505 ».

Pour rappel, le critère principal de l’étude de Genfit était la résolution de la NASH, ce qui supposait de ramener l’une des trois composantes clés de la maladie (ballonnement, l'inflammation et la stéatose) à 0. Par comparaison, le critère principal de l’étude de phase 2b menée par Intercept sur son produit OCA était seulement la réduction du score NAS* de deux points. Or, l’atteinte de cet objectif n’implique « pas la résolution de la NASH chez tous les patients », note Portzamparc.

A ce stade, le courtier « demeur[e] confiant sur l'issue du GFT 505 et une Phase III [lui] semble envisageable en l'état ». Il estime « cependant, [qu’]il faudra approfondir l'étude des données à la lecture de la publication scientifique attendue en juin et en rencontrant les leaders d'opinion lors d[du congrès de] l'EASL [European Association for the Study of the Liver] qui doit se tenir du 22 au 26 avril prochains ».

*Le système de classification NAS (NAFD activity score) évalue et quantifie les lésions observées dans les stéatopathies métaboliques : la stéatose, le ballonnement et l’inflammation du foie. La somme du grade de ces lésions permet d’établir le score NAS, de 0 à 8. La population atteinte de NASH correspond à un score supérieur ou égal à 3.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI