Bourse > Genfit > Genfit : Négociations en cours pour "maximiser la transaction à venir"
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
25.690 € -3.42 % Temps réel Euronext Paris
26.800 €Ouverture : -4.14 %Perf Ouverture : 26.800 €+ Haut : 25.650 €+ Bas :
26.600 €Clôture veille : 114 790Volume : +0.37 %Capi échangé : 801 M€Capi. :

Genfit : Négociations en cours pour "maximiser la transaction à venir"

GENFITGENFIT

(Tradingsat.com) - Genfit a publié mercredi soir ses comptes annuels 2013 marqués, sans surprise, par des pertes en hausse. Le résultat opérationnel courant de la société biopharmaceutique s'est établi à -10,42 millions d'euros pour l'exercice écoulé, contre -7,71 millions d'euros en 2012. Une évolution logique dans un contexte d’augmentation significative des investissements consentis dans les études cliniques et précliniques sur le candidat-médicament GFT505 dans le traitement de la NASH (hépatite stéatosique non alcoolique).

Les charges d’exploitation de l’exercice ont en effet atteint 16,38 millions d’euros (contre 13,73 millions d’euros en 2012), pour des charges de personnel en hausse de 16,9% à 6,48 millions d’euros.

Dans le même temps, le résultat net est passé de -5,41 millions d'euros en 2012 à -12,65 millions d'euros en 2013, du fait notamment de l'impact de l'opération de réévaluation de l’ensemble immobilier de la Société situé sur le Parc Eurasanté intervenue en 2012, dont les impôts différés activés ont été intégralement repris en résultat en 2013 avec la vente de cet ensemble à un investisseur immobilier spécialisé.

Au bilan, la trésorerie de Genfit s'est fortement renforcée pour s’élever au 31 décembre 2013 à 20,92 millions d’euros, contre 6,3 millions à fin 2012, grâce à plusieurs augmentations de capital.

Concernant les développements cliniques en cours, Genfit rappelle notamment que fin octobre 2013, le DSMB (Data Safety Monitoring Board) - comité international indépendant mis en place pour assurer la sécurité des patients dans le cadre de l'essai de phase IIb sur le GFT505 - a conclu que le produit ne présentait aucun problème de sécurité d’emploi susceptible de remettre en cause la poursuite de l’étude. Une seconde phase de recrutement de patients a ainsi été lancée et achevée en quelques jours. Une dose de 120mg/jour de GFT505 est désormais en cours d’administration à cette seconde cohorte de patients.

Parmi les principaux événements survenus après la clôture de l'exercice 2013, Genfit met en avant l'obtention en février 2014 du statut « Fast Track » pour GFT505 dans la NASH. Il s'agit d'un processus visant à faciliter le développement de médicaments dédiés au traitement d’affections graves voire mortelles et qui constituent des besoins médicaux insatisfaits. La prévalence de la NASH, maladie en plein essor touchant le foie, qui est une complication du diabète et de l'obésité, est en effet désormais estimée entre 12% et 17% aux Etats-Unis, soit plus du double des précédentes estimations.

Évoquant ses perspectives 2014, la société biopharmaceutique souligne que « forte des résultats obtenus par son composé le plus avancé et des négociations engagées avec plusieurs sociétés biopharmaceutiques, [elle] entend valoriser les résultats cliniques, précliniques et d’études de toxicologie obtenus pour négocier au mieux de ses intérêts et de celui de ses actionnaires les droits d’exploitation de GFT505 ».

« Les négociations en cours visent à maximiser la transaction à venir », écrit Genfit. « Ainsi, en fonction des conditions économiques qui lui seront proposées et de ses moyens financiers, la société pourrait privilégier soit de consentir une option précoce, soit d’attendre les résultats de la phase IIb en cours pour céder les droits d’exploitation du composé ».

A défaut d’accord de cession précoce des droits d’exploitation de GFT505, Genfit envisage le « renforcement [de ses] fonds propres et [sa] transformation progressive vers une société biopharmaceutique de spécialité ».

La société explique que « [ces] fonds ainsi levés [lui] permettraient d’assurer à ses interlocuteurs qu['elle] dispose des capacités financières lui permettant de négocier au mieux les droits d’exploitation de GFT505 et qu’elle dispose des moyens d’initier sa transformation progressive vers une société biopharmaceutique de spécialité ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI