Bourse > Genfit > Genfit : La NASH, un marché de 35 à 40 milliards de dollars
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
29.310 € -0.27 % Temps réel Euronext Paris
29.000 €Ouverture : +1.07 %Perf Ouverture : 30.490 €+ Haut : 28.700 €+ Bas :
29.390 €Clôture veille : 302 040Volume : +0.97 %Capi échangé : 913 M€Capi. :

Genfit : La NASH, un marché de 35 à 40 milliards de dollars

(Tradingsat.com) - L’étude publiée lundi par Deutsche Bank USA sur Genfit confirme bien l’écart considérable de valorisation des biotechnologies entres analystes français (européens) et américains. Alors que Portzamparc et Oddo Securities visent des objectifs de cours de 30 euros et 34,8 euros respectivement sur la société biopharmaceutique spécialisée dans les maladies métaboliques et inflammatoires, les équipes américaines de la Deutsche Bank ont initié hier la couverture du titre avec une recommandation d’ « Achat » assortie d’un objectif de cours de 110 euros.

Le broker – dont l’étude est disponible ici - juge l’action Genfit « sous-évaluée aux niveaux actuels ».

Selon lui, « Genfit sera un acteur majeur du marché [du traitement] de la NASH » (Stéatose hépatique non alcoolique) » avec l’américain Intercept Pharmaceuticals.

Jusqu’à présent, le GFT505, le médicament expérimental de Genfit pour soigner cette pathologie en plein essor, conséquence du diabète et de l’obésité, a fait montre d’un solide profil de sécurité. Deutsche Bank USA rappelle ainsi qu’à deux reprises, en 2013 et en 2014, le Comité de Surveillance des données (DSMB : Data and Safety Monitoring Board) a autorisé la poursuite de l’étude clinique de phase 2b comme prévu au protocole, n’ayant relevé aucun problème susceptible de remettre en cause la sécurité des patients.

A la question de savoir si le GFT505 sera efficace, le courtier affiche sa confiance. « Nous pensons que l’étude de phase 2b de Genfit atteindra son critère de jugement principal (primary study endpoint) à 52 semaines », qui est l’élimination de la NASH, pour deux raisons.

Il rappelle d’une part que l’étude PIVENS - une étude randomisée multicentrique américaine, qui a inclus 247 patients non diabétiques ayant un NASH prouvé histologiquement – a déjà « travaillé » sur ce critère avec la pioglitazone (commercialisé sous le nom d’Actos), or Deutsche Bank estime que le GFT 505 est un meilleur traitement. D’autre part, « le GFT505 agit sur les éléments clés à l’origine en premier lieu des désordres métaboliques causant la NASH », souligne le broker.

Ainsi, le courtier estime à 60% la probabilité de succès du GFT505, alors que le cours de Bourse ne reflète pour l'instant qu'une probabilité de succès d'environ 20%, « trop faible » selon lui.

En termes de chiffres, Deutsche Bank USA évalue le potentiel de ventes annuelles du produit phare de Genfit à 9 milliards de dollars, soit 7 milliards d’euros, sur un marché total estimé entre 35 et 40 milliards de dollars.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...