Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GENFIT

GNFT - FR0004163111 SRD PEA PEA-PME
21.600 € -5.92 % Temps réel Euronext Paris

Genfit : 274 M€ de trésorerie à fin 2017, "une grande liberté de manoeuvre"

Genfit

(BFM Bourse) - Genfit a publié mardi soir ses résultats financiers pour l'année 2017, marquée par un renforcement très significatif de la trésorerie. Celle-ci s'élevait à 273,8 millions d’euros au 31 décembre 2017, contre 152,4 millions d’euros un an plus tôt. Une forte hausse liée à l'émission d’obligations convertibles (OCEANE) de 180 millions d’euros réalisée en octobre 2017 dans un contexte de forte augmentation des dépenses opérationnelles.

Les charges d’exploitation de la société biopharmaceutique se sont élevées à 63,6 millions d’euros l'année dernière (contre 40,9 millions d’euros en 2016) dont 85% consacré à la recherche et au développement.

L'essai clinique de phase 3 baptisé RESOLVE-IT mené sur Elafibranor, le produit phare de Genfit, évalué dans le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique, la "NASH", plus communément appelée "maladie du soda", constitue logiquement le principal poste de dépenses.

Pour ce programme, la société rappelle que les résultats cliniques de la première phase de l'essai (sur un premier groupe d’environ 1000 patients) devraient être publiés à la fin de l’année 2019, "si les délais estimés pour sa réalisation et pour l’analyse de ces résultats sont respectés".

Dans le cas où les résultats seraient satisfaisants, "une autorisation conditionnelle de mise sur le marché, notamment aux Etats-Unis et en Europe, pourrait ainsi être obtenue par elafibranor dans la NASH au cours de l’année 2020 sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires", ajoute Genfit.

Elafibranor est également évalué dans la Cholangite Biliaire Primitive (CBP ou PBC pour Primary Biliary Cholangitis) dans le cadre d’un essai clinique de Phase 2.

La PBC est une maladie rare chronique, avec des besoins non satisfaits et seulement deux molécules aux statuts de médicament orphelin approuvées à ce jour. Cette maladie est caractérisée par une altération des canaux biliaires intra-hépatiques qui réduit la capacité du foie à éliminer des toxines, et peut conduire à la cicatrisation des tissus hépatiques et la cirrhose.

"L’obtention des résutats de l’étude clinique de phase 2 évaluant elafibranor dans la PBC est prévue à la fin 2018", indique Jean-François Mouney, Président Directeur Général de Genfit.

Soulignant les "étapes importantes" franchies en 2017, le dirigeant estime que la trésorerie de 274 millions d'euros affichée fin 2017 "donne une grande liberté de manoeuvre dans la perspective de la commercialisation d’elafibranor à l’horizon 2020".

Sur ce point, M. Mouney évoque une stratégie inchangée qui est "de générer une double source de revenus en conservant à la fois des droits dans certains territoires et en réservant une part significative du marché pour de futurs partenariats".

F. B. - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GENFIT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+282.40 % vs +10.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat