Bourse > Gemalto > Gemalto : Rachats à bon compte après les turbulences d'hier
GEMALTOGEMALTO GTO - NL0000400653GTO - NL0000400653
55.110 € +0.13 %
55.000 €Ouverture : +0.20 %Perf Ouverture : 55.850 €+ Haut : 54.940 €+ Bas :
55.040 €Clôture veille : 285 881Volume : +0.32 %Capi échangé : 4 905 M€Capi. :

Gemalto : Rachats à bon compte après les turbulences d'hier

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le titre Gemalto reprend 1,2% ce vendredi, limitant ainsi sa perte hebdomadaire à environ 1%. Il avait chuté de 5% hier dans le sillage d'une information défavorable du Financial Times.

Le site Internet du quotidien économique a en effet évoqué des négociations avancées entre d'une part GSMA, l'association des opérateurs télécoms, et Samsung et Apple d'autre part, en vue de créer un standard pour une SIM embarquée dans les smartphones. Celui-ci remplacerait les SIM traditionnelles et pourrait constituer un sérieux manque à gagner pour Gemalto.

'Ces SIM embarquées seraient reprogrammables afin d'accepter la connexion à l'opérateur choisi par l'abonné. Plusieurs opérateurs télécoms dont AT&T, Deutsche Telekom, Etisalat, Hutchison Whampoa, Orange, Telefónica et Vodafone soutiendraient l'initiative', ajoute Invest Securities dans une note. Tout aussi préoccupant pour Gemalto: la mise en place de cette nouvelle solution serait rapide avec de premières livraisons dès l'an prochain.

Apple se prépare-t-il à exclure tout élément physique de ses appareils, quelques mois après le lancement de l'Apple SIM pour les iPad ? Le géant de Cupertino contribuerait auquel cas à un repli marqué des revenus de Gemalto...

Invest Securities, toujours 'neutre' sur la valeur avec un objectif de cours de 78 euros dans l'attente de nouveaux développements, évalue à environ 500 millions d'euros la perte de chiffre d'affaires. L'impact sur l'Ebita serait toutefois marginal, tempère l'analyste, 'de sorte que Gemalto accroîtrait son niveau de rentabilité (près de + 4 points sur la marge d'Ebita, après 15,5% réalisé en 2014) et accentuerait le poids des activités 'Plateformes & Services' '.

L'iPhone 6 contiendra bel et bien un emplacement SIM, complète Morgan Stanley, pour qui un standard GSMA serait à même de préserver la majeure partie des profits tant des opérateurs que de Gemalto.

Du point de vue du broker, la véritable source de tension se situe en fait entre Apple et les opérateurs.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI