Bourse > Gemalto > Gemalto : Gemalto confirme ses objectifs mais déçoit encore 3e trimestre
GEMALTOGEMALTO GTO - NL0000400653GTO - NL0000400653
54.750 € -0.53 %
55.000 €Ouverture : -0.45 %Perf Ouverture : 55.850 €+ Haut : 54.680 €+ Bas :
55.040 €Clôture veille : 526 469Volume : +0.59 %Capi échangé : 4 873 M€Capi. :

Gemalto : Gemalto confirme ses objectifs mais déçoit encore 3e trimestre

Gemalto confirme ses objectifs, croissance de 6% au 3e trimestreGemalto confirme ses objectifs, croissance de 6% au 3e trimestre

PARIS (Reuters) - Gemalto a confirmé jeudi ses objectifs pour 2014 et 2017 mais la croissance d'environ 6% de son chiffre d'affaires à taux de change constants au troisième trimestre a une nouvelle fois déçu les investisseurs, ce qui pèse lourdement sur l'action en Bourse.

Le spécialiste des cartes à puces vise pour cette année une croissance à deux chiffres du résultat de ses activités opérationnelles, ainsi qu'une accélération de la croissance de son chiffre d'affaires à taux de change constants au second semestre, hors acquisition de SafeNet, qui devrait commencer à contribuer dans le courant du quatrième trimestre.

Gemalto a également redit dans son communiqué ambitionner de relever d'environ 10% son objectif de résultat des activités opérationnelles fixé à 600 millions d'euros pour 2017 en incluant SafeNet.

La société a enregistré une croissance de 6% de son chiffre d'affaires à taux de change constants au troisième trimestre, à 626 millions d'euros, avec une progression de 20% pour le segment Paiement suite à la montée en puissance aux États-Unis de l'EMV (norme de sécurité pour les cartes de débit ou de crédit à puce).

Le chiffre d'affaires de l'EMV aux États-Unis a triplé durant la période et la région Asie a affiché une croissance de 18%.

"C'est le huitième trimestre consécutif où les résultats financiers ont été inférieurs aux attentes (...) Aucun des moteurs de croissance sur lesquels on misait n'a réussi à se concrétiser", observe dans une note Berenberg.

Le broker estime également que les objectifs de la société pour cette année et pour 2017 pourraient être difficiles à atteindre.

"Nous pensons que l'activité Mobile (activité des cartes SIM) va poursuivre la tendance baissière maintenue depuis les deux dernières années", explique notamment l'intermédiaire.

A 10h16, l'action abandonnait 3,92% à 60,58 euros, plus forte baisse de l'indice CAC 40, en hausse de 0,79% au même moment.

Depuis le début de l'année, le titre perd plus de 24%, plombé ces derniers mois par la perspective d'une concurrence accrue dans les paiements sécurisés ainsi que par le lancement d'une nouvelle carte SIM maison par Apple.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI