Bourse > Eutelsat communic. > Eutelsat communic. : Hsbc relève la cible à 30 euros / bande ka
EUTELSAT COMMUNIC.EUTELSAT COMMUNIC. ETL - FR0010221234ETL - FR0010221234
22.920 € +0.35 % Temps réel Euronext Paris
22.830 €Ouverture : +0.39 %Perf Ouverture : 23.225 €+ Haut : 22.745 €+ Bas :
22.840 €Clôture veille : 365 201Volume : +0.16 %Capi échangé : 5 335 M€Capi. :

Eutelsat communic. : Hsbc relève la cible à 30 euros / bande ka

tradingsat

(CercleFinance.com) - 'Le ciel n'est désormais plus une limite', écrivent ce matin les analystes de HSBC à propos des grands opérateurs satellitaires européens (Eutelsat, SES, Inmarsat) qui sont tous recommandés à 'surpondérer'. L'idée : l'accès Internet à haut débit via la bande de fréquences satellitaires Ka, qui devrait se généraliser dans les vols commerciaux. Les objectif de cours sont ajustés à la hausse, ce qui est le cas d'Eutelsat, dont la cible passe à 30 euros, contre 29 précédemment.

En Bourse de Paris ce matin, l'action Eutelsat prend 0,6% à 25 euros dans un marché en légère consolidation.

En effet, 'le déploiement des dispositifs de réception Internet par satellite dans les avions de ligne va s'accélérer', estime HSBC, grâce au lancement commercial du service en bande Ka du satellite ViaSat-1, prévu au 4ème trimestre 2012.

Propriété de l'opérateur suédois ViaSat, ViaSat-1 est un satellite fournissant un accès Internet IP à haut débit - 'la plus forte capacité au monde', selon ViaSat - au-dessus de l'Amérique du Nord.

Ce satellite en bande Ka devrait pouvoir offrir un débit 100 fois supérieur à celui de la bande Ku, selon ViaSat. Son objectif est de proposer à un million d'abonnés un débit descendant de 12 mégabits/seconde (Mb/s), qui serait plus élevé que certaines offres ADSL terrestres..

ViaSat-1 a été mis en service le 16 janvier dernier. La compagnie aérienne américaine JetBlue entend proposer l'Internet à haut débit en Wifi à bord de ses vols via le satellite ViaSat-1 'en fin d'année 2012', selon son site Internet.

La demande pour ce type de service devrait se généraliser et inciter les autres opérateurs à emboîter le pas à ViaSat. 'Nos propres modèles économiques suggèrent que les opérateurs qui proposeront ces services en retireront un chiffre d'affaires supplémentaire de 300 millions de dollars d'ici 2020', calculent les analystes.

Pour HSBC, la connexion à Internet dans les airs devrait avant tout jouer le rôle de catalyseur pour Inmarsat (cible : 590 pence, contre 580). Mais 'il pourrait s'agir aussi, potentiellement, d'une occasion inespérée pour Eutelsat', se risquent les analystes.

Le luxembourgeois SES, lui, n'est pas concerné par ce service, selon les analystes.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI