Bourse > Esso > Esso : Hausse des ventes dans le sillage du pétrole
ESSOESSO ES - FR0000120669ES - FR0000120669
58.500 € -0.81 % Temps réel Euronext Paris
58.910 €Ouverture : -0.70 %Perf Ouverture : 58.910 €+ Haut : 58.500 €+ Bas :
58.980 €Clôture veille : 51Volume : +0.00 %Capi échangé : 752 M€Capi. :

Esso : Hausse des ventes dans le sillage du pétrole

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le raffineur Esso fait état, au titre du 1er trimestre 2011, d'un chiffre d'affaires hors TVA en hausse de 19,7% à 3.390 millions d'euros. Les volumes vendus ont, eux, reculé de 7% à 5,2 millions de mètres-cubes, à comparer avec une baisse du marché intérieur français de 6%. La hausse des prix pétroliers a plus que compensé ce mouvement du côté des ventes, mais attention aux bénéfices : en France, les marges de raffinage ont encore fondu sur la période.

Par segment, les ventes de Distillats ont crû de 36% à 1.258 millions d'euros, le Carburant automobile a reculé de 2,5% à 498 millions mais les Produits semi-finis ont décollé de 64% à 428 millions d'euros. Le Carburant pour l'aviation a pris 14,7% à 218 millions.

Le groupe indique que sa raffinerie de Fos-sur-Mer a vu sa production baisser de 23% sur un an en raison d'un grand arrêt programmé de huit semaines pour maintenance, le précédent ayant eu lieu en 2005.

En dollars, le prix du Brent a crû de 26% entre fin décembre et fin mars à 117 dollars en fin de période, soit un prix moyen de 105 dollars contre 86 dollars au T1 2010. En euros, le prix du baril de Brent est passé de 72 euros/baril en moyenne en janvier à 76 euros/baril en février puis 82 euros/baril au mois de mars.

En France au 1er trimestre, indique la filiale française de raffinage de la 'major' américaine ExxonMobil, les volumes de produits pétroliers vendus en France ont connu des évolutions contrastées : - 4,2% pour le fioul domestique, - 0,7% pour le supercarburant et + 5,8% pour le gazole.

En revanche, rapporte Esso sur la foi de chiffres de la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC), les marges de raffinage sont restées déprimées à 11 euros/tonne sur le trimestre en France (contre 21 euros/tonne au 1er trimestre 2010), avec un point bas à 4 euros/tonne en février.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI