Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ENGIE

ENGI - FR0010208488 SRD PEA PEA-PME
12.930 € -1.41 % Temps réel Euronext Paris

Engie : La poursuite des grandes manœuvres chez Engie pousse le titre à un plus haut depuis mars

vendredi 13 novembre 2020 à 10h30

(BFM Bourse) - Tout en confirmant ses objectifs financiers pour 2020, au vu de la reprise enregistrée entre le deuxième et le troisième trimestre, le groupe énergétique évoque la cession de sa participation au capital de GTT et une scission de ses activités de services dédiés aux énergies conventionnelles.

La première place du CAC 40 revient à Engie vendredi matin, à la faveur d'une publication trimestrielle augurant de perspectives relativement solides pour l'exercice, malgré l'impact indéniable de la crise sanitaire, et annonçant de nouvelles cessions d'actifs après la vente à Veolia de l'essentiel de la participation du groupe énergétique dans Suez pour 3,4 milliards d'euros. Peu avant 10h00, le cours bondit de 3,94% à 12,39 euros, un niveau inédit depuis huit mois.

Entre janvier et septembre, Engie a enregistré un résultat opérationnel courant de 2,8 milliards d'euros (en repli de 27,9% par rapport aux neuf premiers mois de 2019, soit en données organiques un recul de 24,3%), un Ebitda de 6,2 milliards (-13% en brut, -9,7% en organique) pour un chiffre d'affaires de 39,6 milliards (-8,5% soit -8,1% en organique). Des chiffres qui traduisent une nette amélioration par rapport à la fin du premier semestre, où le déclin du résultat opérationnel courant atteignait 30%, à la faveur d'une "forte reprise au troisième trimestre", a souligné la directrice financière Judith Hartmann (également membre de la direction collégiale du groupe), grâce en particulier à une performance solide des Renouvelables, désignée comme activité de croissance clé.

"En conséquence, nous prévoyons d’atteindre nos objectifs financiers en 2020 dans les fourchettes annoncées", a ajouté Judith Hartmann. Engie anticipe cette année un résultat net récurrent part du groupe entre 1,7 et 1,9 milliard d'euros reposant sur une fourchette indicative d'Ebitda de 9,0 à 9,2 milliards et de résultat opérationnel courant entre 4,2 et 4,4 milliards. Des réalisations qui devraient lui permettre de rétablir le paiement d'un dividende.

À moyen terme, le producteur de gaz et d'électricité s'estime en position d'enregistrer "une forte reprise". "Avec la neutralité carbone au cœur de sa stratégie, Engie est bien positionné pour bénéficier de nouvelles opportunités de croissance à travers les actions gouvernementales mises en place pour mener une relance «verte»".

GTT et une partie des services devraient quitter le périmètre

Entendant se concentrer davantage encore sur les énergies renouvelables et les infrastructures, secteurs sur lesquels les investissements vont être accélérés, Engie étudie les possibilités de se défaire d’activités désormais jugées non essentielles et de participations minoritaires.

Dans ce cadre, le groupe se déclare prêt à vendre tout ou partie de sa participation de 40,4% au capital de GTT "soit par le biais d'un processus de vente formel à un tiers soit par une vente sur les marchés". L'annonce pèse sur le titre du fabricant de membranes cryogéniques destinées au transport du gaz naturel liquéfié, en repli de 2,66% à 80,40 euros. À ce niveau, la participation d'Engie pèse 1,2 milliard d'euros.

Par ailleurs, le groupe a bouclé la première phase d'une revue stratégique de ses acticités de Solutions Clients (services). À ce stade, Engie compte conserver celles centrées sur la production d'énergie à faible émission de CO2, les infrastructures énergétiques et les services associés (réseaux urbains de chaleur et de froid, production d’énergie décentralisée, efficacité énergétique, ville intelligente, mobilité verte et ingénierie). Ces solutions, s’appuyant sur des contrats à long terme, apportent de la visibilité et de la résilience ainsi qu’un potentiel de croissance attractif, considère le groupe. Sur la base des résultats 2019, ces activités représentent entre 7 et 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires et entre 0,55 et 0,65 milliard d'euros de résultat opérationnel courant.

Les autres activités de Solutions Clients (installations électriques, chauffage, ventilation et climatisation et services liés à l’information et à la communication), seront réunies au sein d'une nouvelle entité pesant sur la base des résultats 2019 entre 12 et 13 milliards d'euros de chiffre d'affaires et entre 0,35 et 0,45 milliard d'euros de résultat opérationnel courant. Les prochaines étapes sont la conception de l'organisation et la nomination des futures équipes managériales pour la nouvelle entité proposée, la préparation de la séparation et l'examen des options d’actionnariat futur.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ENGIE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.10 % vs +10.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat