Bourse > Engie > Engie : Des dépréciations d'actifs pèsent sur le résultat
ENGIEENGIE ENGI - FR0010208488 ENGI - FR0010208488   SRD PEA PEA-PME
14.455 € -0.38 % Temps réel Euronext Paris
14.515 €Ouverture : -0.41 %Perf Ouverture : 14.595 €+ Haut : 14.455 €+ Bas :
14.510 €Clôture veille : 3 355 100Volume : +0.14 %Capi échangé : 35 202 M€Capi. :

Engie : Des dépréciations d'actifs pèsent sur le résultat

tradingsat

(CercleFinance.com) - GDF Suez a annoncé jeudi avoir atteint l'ensemble de ses objectifs opérationnels et financiers en 2013, même si des dépréciations d'actifs ont pesé sur son résultat net comptable.

Le groupe énergétique a par ailleurs revu à la hausse ses objectifs financiers pour 2014 et présenté une nouvelle politique d'allocation du capital.

En 2013, son chiffre d'affaires a totalisé 81,3 milliards d'euros, soit une légère décroissance de 0,8% par rapport à l'année 2012. La croissance organique ressort à 3%.

L'Ebitda s'élève à 13,4 milliards d'euros, en baisse de 8,1%, dont un repli de 2,7% en données organiques, notamment sous le poids d'effets change négatifs et de la baisse des prix de l'électricité.

Si résultat net récurrent part du groupe s'établit à 3,4 milliards d'euros, en haut de la fourchette précédemment indiquée de 3,1 à 3,5 milliards d'euros, GDF Suez explique avoir dû constater des dépréciations sur ses actifs à hauteur de 9,1 milliards d'euros, essentiellement sur des centrales électriques thermiques et des capacités de stockage de gaz en Europe.

Au final, son résultat net comptable part du groupe après dépréciations ressort en perte, à -9,7 milliards d'euros.

Pour 2014, le groupe indique avoir revu à la hausse ses objectifs financiers, avec un résultat net récurrent part du groupe attendu entre 3,3 et 3,7 milliards d'euros, à climat moyen et régulation stable.

GDF Suez ajoute avoir décidé d'accélérer la mise en oeuvre de son plan stratégique 'Perform 2015' et d'augmenter de 800 millions d'euros la contribution brute cumulée à fin 2015.

L'objectif sur le résultat récurrent part du groupe s'élève désormais à 900 millions d'euros cumulé à fin 2015.

Concernant le dividende, son conseil d'administration a décidé de proposer aux actionnaires un montant stable et payable en numéraire de 1,5 euro au titre de l'exercice 2013.

Pour la période 2014-2016, le groupe s'engage sur une politique de dividende basée sur un taux de distribution de 65%-75%, avec un minimum d'un euro par action.

Le groupe compte également proposer à ses actionnaires lors de l'assemblée générale du 28 avril prochain un dividende majoré de 10% pour tout actionnaire justifiant d'une inscription nominative depuis deux ans au moins.

Cette mesure s'appliquera à compter du paiement du dividende dû au titre de l'année 2016, avec un plafonnement à 0,5% du capital.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...