Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

EDELMAN FINANCIAL GROUP

EF - US80000Q1040 SRD PEA PEA-PME
- -

Edelman financial group : Essilor rachète satisloh au suisse schweiter

lundi 16 juin 2008 à 11h09
BFM Bourse

ZURICH (Reuters) - Schweiter annonce la cession de sa division Satisloh au français Essilor pour 550 millions de francs suisses (340 millions d'euros), opération qui fait flamber le titre du groupe suisse à la Bourse de Zurich.

La transaction, qui doit encore recevoir l'aval des autorités compétentes, devrait être finalisée dans le courant du second semestre, explique dans un communiqué le groupe désormais spécialisé dans les machines textiles et les semi-conducteurs.

Satisloh, exempte de dettes, fournit des machines pour la fabrication de verres de lunettes et des lentilles optiques et emploie 410 personnes.

Cette division a enregistré en 2007 un chiffre d'affaires de 270 millions de francs sur des ventes totales de 487,6 millions au niveau du groupe. Au niveau Ebit, la part était encore plus importante avec un résultat opérationnel de 42 millions, comparé à 55,6 millions au niveau du groupe.

Les analystes saluent le prix de cession élevé tout en s'étonnant de la vente du coeur de métier du groupe. "Satisloh (...) était clairement le moteur de la croissance de l'entreprise pendant les quatre dernières années", commente Fabian Haecki, analyste chez Vontobel.

"A notre avis, le prix de vente est attractif. Toutefois, Schweiter cède les activités les plus rentables et les plus défensives du groupe", estime Richard Frei, analyste à la Banque cantonale de Zurich (BCZ).

Une opinion également partagée par Roger Steiner chez Landsbanki Kepler pour qui "Satisloh était clairement le joyau du groupe". Il calcule que le prix de vente est plus élevé que la capitalisation boursière du groupe entier vendredi dernier.

UNE RÉORIENTATION STRATÉGIQUE À VENIR?

A présent, il s'agit de savoir comment Schweiter va utiliser ses liquidités qui s'élèveront à environ 670 millions de francs après la transaction.

"Nous considérons une expansion stratégique des opérations existantes ou l'implantation de nouvelles activités", explique le groupe, dont les deux autres divisions - textile et semi-conducteurs - sont rentables mais plus cycliques que Satisloh, selon Steiner.

"Un élargissement potentiel de ces deux divisions est entaché d'incertitudes parce que ces marchés sont très cycliques", souligne aussi Frei, qui se prononce en faveur de la mise en place de nouveaux piliers du groupe complétée par un rachat d'actions.

Dans le cadre de la transaction, le directeur général de Schweiter Beat Siegrist quitte ses fonctions pour rejoindre Essilor, mais conserve son siège au conseil d'administration du groupe helvétique. Son successeur est Heinz Baumgartner, directeur financier de Schweiter Technologies depuis 1996.

Les marchés réservent un accueil triomphal aux nouvelles, faisant bondir le titre de 18,94% à 422,25 francs vers 08h20 GMT, après un pic à 444 francs à l'ouverture, alors que le marché avance de 0,11%. A Paris, Essilor est en baisse de 0,18% à 39,92 euros, faisant légèrement moins bien que le CAC 40 (-0,07%).

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur EDELMAN FINANCIAL GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+315.20 % vs +16.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat