Bourse > Dexia > Dexia : Les actionnaires minoritaires ont beaucoup à perdre
DEXIADEXIA DEXB - BE0974290224DEXB - BE0974290224
12.095 € +2.50 %
11.850 €Ouverture : +2.07 %Perf Ouverture : 12.095 €+ Haut : 11.850 €+ Bas :
11.800 €Clôture veille : 510Volume : +0.00 %Capi échangé : 23 573 M€Capi. :

Dexia : Les actionnaires minoritaires ont beaucoup à perdre

Les actionnaires minoritaires ont beaucoup à perdreLes actionnaires minoritaires ont beaucoup à perdre

(Tradingsat.com) - La cotation Dexia reste suspendue vendredi, à la veille d'un conseil d'administration de la banque franco-belge qui s'annonce crucial, avec une annonce attendue lundi matin, avant l'ouverture des marchés, sur un probable démantèlement de l'établissement. Le sort des différentes filiales commence à se dessiner. D'une part, la piste d'une nationalisation de Dexia Banque Belgique (DBB) semble privilégiée à la proposition des régions.

« La solution proposée par le gouvernement fédérale [belge] pour Dexia signifierait que les actionnaires ne resteraient qu'avec la « bad bank » [visant à nettoyer le bilan de la banque en difficulté en la débarrassant de ses actifs pourris, ndlr], qui serait alors effectivement gérée en extinction », notent les analystes d'ING. « C'est la pire solution pour eux », soulignent-ils.

Le broker, qui dont l'opinion sur Dexia reste négative ("Vendre"), cite aussi le quotidien De Tijd, selon lequel le gouvernement belge, dans un plan alternatif, injecterait 3 milliards d'euros dans Dexia Banque Belgique, les actionnaires actuels conservant une participation minoritaire.

D'autre part, hier, Dexia a confirmé être entré en négociation exclusive avec un groupement d'investisseurs internationaux auquel participera l'Etat du Luxembourg en vue d'une cession de Dexia Banque Internationale à Luxembourg. Selon certaines rumeurs, il s'agirait du fonds souverain du Qatar. Enfin, concernant la partie française chargée du financement des collectivités locales, il semble que l'on se dirige vers une reprise de l'activité de prêts par La Banque postale et par la Caisse des dépôts.

Par ailleurs, on apprend aujourd'hui que la banque russe Sberbank envisagerait de lancer une offre sur DenizBank, filiale turque de la banque en difficulté, rapportent Les Echos, qui précisent que DenizBank fait l'objet de plusieurs marques d'intérêt.

En attendant, Standard & Poor's a baissé d'un cran les notes des établissements bancaires composant le groupe financier franco-belge Dexia, l'agence de notation évoquant leurs difficultés à sécuriser des financements sur le marché de gros et de leurs besoins accrus en collatéral...


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI