Bourse > Dexia > Dexia : Dexia plonge encore en bourse, l'incertitude persiste
DEXIADEXIA DEXB - BE0974290224DEXB - BE0974290224
11.975 € +2.35 %
11.700 €Ouverture : +2.35 %Perf Ouverture : 11.975 €+ Haut : 11.660 €+ Bas :
11.700 €Clôture veille : 572Volume : +0.00 %Capi échangé : 23 339 M€Capi. :

Dexia : Dexia plonge encore en bourse, l'incertitude persiste

Dexia plonge encore en bourse, l'incertitude persisteDexia plonge encore en bourse, l'incertitude persiste

PARIS (Reuters) - L'action Dexia chute de près de 10% en Bourse lundi dans des volumes importants, les incertitudes autour de la banque franco-belge acculée au démantèlement continuant d'affecter la valeur.

A 10h, le titre recule de 11,38% à 0,615 euro dans des volumes dépassant déjà le nombre de transactions réalisé en moyenne sur l'ensemble d'une séance au cours des trois derniers mois (119% des volumes moyens).

Le titre accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120 et de l'indice Stoxx des banques européennes, en hausse respectivement de 1,37% et 1,48% au même moment.

"Dexia chute à cause d'une information de la presse belge ce matin, le site internet rtl.be rapportant que le Holding communal ne serait toujours pas à l'abri de la faillite", explique un responsable d'une société de Bourse.

Le Holding communal, qui regroupe des collectivités locales belges, détient un peu plus de 14% de Dexia.

Les analystes soulignent que le titre devrait rester très volatil tant qu'il y aura des incertitudes autour du sort de la banque.

Par ailleurs, la Banque centrale européenne (BCE) a estimé vendredi que les garanties que la Belgique compte apporter à la banque Dexia sont trop étendues dans le temps et doivent être amendées.

"A partir du moment où il y a encore des incertitudes sur la finalisation du plan de rachat des actifs, le titre va rester très fluctuant", fait remarquer un analyste financier en poste à Paris.

"C'est un dossier qui été traité dans l'urgence. Il y a beaucoup de 'wait and see' sur Dexia", ajoute-t-il.

Dexia avait perdu jusqu'à 36% le 10 octobre avant de terminer sur un recul de 4,73% sa première séance de cotation après la présentation par la Belgique, la France et le Luxembourg du plan de démantèlement de la banque.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Matthieu Protard, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI