Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DEXIA

DEXB - BE0974290224 SRD PEA PEA-PME
0.491 € 0.00 %

Dexia : Dexia chute davantage que les autres banques

lundi 6 octobre 2008 à 12h51
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - L'action de la banque franco-belge Dexia plongeait de plus de 19% en fin de matinée lundi et accusait une des plus fortes baisses de la Bourses, la valeur souffrant du très bas prix du rachat de Fortis par BNP Paribas.

Le titre Dexia subit également la défiance des investisseurs sceptiques quant à sa capacité à faire face la détérioration des conditions de marchés, ont déclaré des analystes.

A cela s'ajoute, la vente généralisée des valeurs bancaires, l'inquiétude étant alimentée par la multiplication des initiatives de soutien aux banques de part et d'autre de l'Atlantique.

Vers 12h45, l'action plonge de 21,4% à 6,7 euros, accusant ainsi la plus forte baisse de la Bourse de Paris, tandis que le CAC 40 perd 5,87% et l'indice européen DJ Stoxx des bancaires 7,2%.

"Le prix payé par BNP Paribas pour les activités de détail à 0,7 fois la book value (valeur du bilan), c'est placer la barre un peu bas", a commenté Pierre Flabbée, analyste chez Kepler Equities, expliquant que la valorisation qui en découle pour Dexia pèse sur le titre.

BNP Paribas a annoncé lundi la prise de contrôle des activités de Fortis en Belgique et au Luxembourg, ainsi que ses activités bancaires internationales, pour 14,5 milliards d'euros, devenant ainsi la première banque de dépôts de la zone euro.

Des analystes redoutent pour Dexia de nouvelles dépréciations d'actifs ou un scénario proche de celui de Fortis dont le premier plan de sauvetage ne s'était pas avéré suffisant.

Dexia a été renfloué à hauteur de 6,4 milliards d'euros mardi dernier, par des fonds essentiellement publics, mais certains redoutent l'impact des difficultés de la banque allemande spécialisée dans le crédit immobilier commercial Hypo Real Estate, dont le plan de sauvetage a échoué.

Dexia a déclaré dimanche que les risques de crédit liés à Hypo Real Estate n'auraient qu'un impact "très limité" sur la solvabilité du groupe.

"L'augmentation de capital de Dexia, annoncée le 30 septembre, tenait précisément compte, entre autres, d'impacts négatifs qui pourraient provenir de la détérioration générale de la solvabilité de certaines contreparties bancaires", a ajouté la banque dans un communiqué.

Les comptes de la banque, spécialisée en Europe dans le financement des collectivités locales, ont été affectés par les pertes de sa filiale américaine de rehaussement de crédit, FSA, frappée par la crise du crédit subprime aux Etats-Unis.

Un professionnel des marchés n'exclut pas que Dexia puisse être démantelée et qu'un établissement reprenne ses activités saines. "Quelqu'un peut reprendre ce qui est bon", dit-il.

Le scénario déjà ancien d'un rapprochement de Dexia avec Société générale a refait surface.

Toutefois dans un contexte de crise du crédit et de liquidité, ce professionnel s'interroge sur la capacité de financer une opération de reprise de Dexia. "A moins, dit-il, de faire comme BNP avec Fortis et de payer avec du papier."

Julien Ponthus, Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DEXIA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.20 % vs +11.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat