Bourse > Dexia > Dexia : Dexia am entre doutes et espoirs sur les actions
DEXIADEXIA DEXB - BE0974290224DEXB - BE0974290224
11.050 € 0.00 %
11.490 €Ouverture : -3.83 %Perf Ouverture : 11.490 €+ Haut : 11.040 €+ Bas :
11.050 €Clôture veille : 2 882Volume : +0.00 %Capi échangé : 21 536 M€Capi. :

Dexia : Dexia am entre doutes et espoirs sur les actions

tradingsat

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Dexia Asset Management estime que le marché actions va rester binaire en 2012, son évolution dépendant principalement des annonces politiques dans un environnement macroéconomique incertain et avec une stabilisation du système financier mondial en cours mais encore inachevée.

Après un second semestre 2011 qui a vu l'incertitude économique et l'intensification de la crise de la dette souveraine reléguer au second plan les résultats d'entreprises, 2012 devrait être un exercice difficile, prévient la société de gestion, privilégiant la gestion tactique.

"Le marché actions a perdu ses lettres de noblesse. Les actions sont devenues une classe d'actifs secondaires. Le marché actions est devenu un petit marché par rapport aux autres", a dit mardi Frédéric Buzaré, stratégiste actions de Dexia AM, lors d'une conférence de presse.

Selon lui, un rebond durable des actions passe par un marché obligataire baissier alors que le marché des changes devrait se montrer encore volatil, les Etats-Unis, le Japon ou la Chine utilisant leur monnaie comme moyen de reflation, ce qui ne manquera pas de constituer un sujet de tension dans les discussions internationales.

"L'année prochaine, soit on a la poursuite de 2011, et donc il faut rester sur Essilor, Diageo, Danone, Nestlé, ou alors on a un marché 'value' comme en 2003 et 2009 et il faudra être sur ArcelorMittal, Vallourec, Alcatel", a-t-il dit.

"LES ÉMERGENTS, JOKER POUR 2012"

Selon la filiale de la banque Dexia, outre la question du désendettement des pays développés, d'autres tendances se développent et constituent une source d'opportunités : basculement du centre de décision de l'économie mondiale vers l'Asie-Pacifique, épuisement des énergies fossiles et hausse du prix des matières premières agricoles.

"Dans ce contexte, on va encore une fois continuer de rester avec un biais favorable aux valeurs de croissance, en évitant d'être sur la croissance trop 'momentum', et cette croissance, elle se décline sur l'innovation en Europe de l'Ouest et les sociétés internationales", a expliqué Frédéric Buzaré.

"Les pays émergents constituent notre joker pour 2012. On est aujourd'hui sous-exposé sur les pays émergents (mais) il y aura peut-être un bon point d'entrée. Mais cela veut dire les pays émergents hors Chine", a-t-il dit, évoquant notamment des doutes concernant la Chine avec le développement d'un système bancaire fantôme.

Dexia AM favorise ainsi Safran ou Danone comme valeurs innovantes ; Vodafone, BP ou Syngenta parmi les valeurs internationales ; et Banco Bradesco ou Petrobras au sein des valeurs émergentes.

En termes de valorisation, Dexia AM rappelle que les ratios sont tombés à leur niveau de 2003 ou 2009, mais leur contraction pourrait se poursuivre, certains investisseurs s'interrogeant sur la pérennité des profits et le consensus restant encore trop élevé concernant la croissance des résultats en 2012.

L'indice paneuropéen Stoxx 600 affiche un rapport cours/bénéfice de 9,75, selon des données Thomson Reuters. "Aujourd'hui, un niveau de cours représentant 10 fois les bénéfices semble un bon ratio dans un monde de 'deleveraging'", a relevé Frédéric Buzaré.

La société de gestion anticipe un indice Stoxx 600 compris entre 220 et 250 points, ce qui correspond peu ou prou à la bande de fluctuation dans laquelle il évolue depuis août, mois au cours duquel l'indice a baissé de 10,5%.

Selon une quarantaine d'analystes et gérants de fonds interrogée fin novembre par Reuters, l'indice regroupant les 600 principales capitalisations européennes devrait ressortir à 250 points à fin décembre 2012.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...