Bourse > Chargeurs > Chargeurs : Tassement du résultat net en 2011
CHARGEURSCHARGEURS CRI - FR0000130692CRI - FR0000130692
24.200 € -1.14 % Temps réel Euronext Paris
24.490 €Ouverture : -1.18 %Perf Ouverture : 24.490 €+ Haut : 23.800 €+ Bas :
24.480 €Clôture veille : 65 540Volume : +0.28 %Capi échangé : 562 M€Capi. :

Chargeurs : Tassement du résultat net en 2011

tradingsat

(CercleFinance.com) - Chargeurs a terminé l'année 2011 sur un résultat net part du groupe en baisse de 18,6% à 10,5 millions d'euros (environ 0,8 euro par action). Ce chiffre est légèrement supérieur à la prévision de 10 millions d'euros formulée par le groupe le 21 janvier dernier.

Le communiqué ne fait aucune mention du dividende.

Ce bénéfice net 'intègre une augmentation des coûts de financement de 0,9 million d'euros, consécutive à la restructuration financière mise en place au premier semestre 2010, et une charge d'impôts de 4,5 millions d'euros', précise le groupe.

L'an dernier, le chiffre d'affaires, déjà publié, a crû de 7,8% à 552,1 millions d'euros, la baisse de 2,4% des volumes étant compensée par un effet-prix de + 10,2%.

Le résultat d'exploitation s'établit à 23,7 millions d'euros, chiffre inférieur de 200.000 euros aux prévisions de la direction. Soit une marge correspondante de 4,3% contre 4,16% l'année précédente. En effet, 'a politique commerciale des métiers de Chargeurs (a) permis d'absorber la forte hausse des prix des matières premières.'

Dans le détail, si les rex des divisions Films de protection et Interlining se sont érodés, celui de la branche Wool (33,5% du CA et 28,2% du rex) a été multiplié par 5,8 à 6,7 millions d'euros, grâce notamment à des relèvements tarifaires.

Chargeurs rappelle que l'année dernière a été constrastée. Si elle a commencé de manière dynamique, 'à la fin du second semestre, les secousses de la crise financière européenne ont provoqué un ralentissement de l'activité économique conduisant à un fléchissement des nouvelles commandes au dernier trimestre', écrit le groupe.

Du côté du bilan, en fin de période, le ratio de la dette nette sur les fonds propres s'établissait à 44%, après 38% en 2010, en raison de l'accroissement du besoin en fonds de roulement découlant des tendances de prix des matières premières.

En guise de perspectives, Chargeurs table, malgré le 'contexte financier et économique actuel, récessif et particulièrement instable pour nos activités', sur 'un niveau satisfaisant de rentabilité'.

L'assemblée générale se tiendra le 3 mai.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI