Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CARMAT

ALCAR - FR0010907956 SRD PEA PEA-PME
20.200 € +2.75 % Temps réel Euronext Paris

Carmat : Nouvelle augmentation de capital pour Carmat, le spécialiste du coeur artificiel

mercredi 18 septembre 2019 à 18h53
Une nouvelle fois, Carmat s'adresse aux investisseurs

(BFM Bourse) - Le concepteur du coeur artificiel total bioprothétique va lever au moins 50 millions d'euros par le biais d'un placement réservé à certaines catégories d'utilisateurs, au prix de 19 euros l'action. Il s'agit de la cinquième augmentation de capital menée par le groupe depuis son introduction, hors ligne de financement en actions avec Kepler Cheuvreux.

Une belle régularité. Comme tous les deux ans ou presque, Carmat se représente devant les investisseurs pour lever de nouveaux fonds. Le succès de l'opération annoncée mercredi soir semble largement assuré, puisque des engagements de souscription représentant plus de 80% du montant minimum recherché de 50 millions d'euros ont déjà été enregistrés.

Fondée en 2008, introduite en Bourse en 2011, et espérant obtenir la première homologation de sa prothèse cardiaque l'année prochaine, la société a annoncé mercredi soir le lancement d'une levée de fonds, réservée à certains investisseurs, d'un montant minimum de 50 millions d'euros à un prix de 19 euros par action, 10,8% inférieur au dernier cours coté.

La firme explique qu'elle disposait au 30 juin de 15,7 millions d'euros de cash, alors qu'elle estime à 120 millions d'euros les coûts du développement clinique, industriel et commercial jusqu'à ce qu'elle parvienne à son point d'autofinancement (dans l'hypothèse où elle ne pourrait pas faire usage des soldes de l'emprunt BEI de 20 millions d'euros et de la ligne de financement auprès de Kepler Cheuvreux, de 22 millions). La nouvelle levée de fonds devrait donc lui permettre "de mener à bien ses objectifs stratégiques ainsi que de couvrir ses besoins en fonds de roulement jusqu'à mi-2021".

Accélérer le recrutement des patients

Plus précisément, Carmat envisage d'utiliser les fonds levés à cette occasion afin de finaliser l'étude PIVOT en accélérant le recrutement des patients de la seconde cohorte dans les centres existants et en l'élargissant à de nouveaux centres cliniques dans de nouveaux pays -maintenant son objectif d'obtenir le marquage CE en 2020- de démarrer une étude clinique de faisabilité aux Etats-Unis, à la suite de l'obtention de l'approbation conditionnelle de la FDA et de transformer Carmat en une société industrielle et commerciale.

Ceci alors que la précédente levée de fonds d'ampleur comparable, en 2017, avait pour objet "de financer, par ordre de priorité, l’étude Pivot et le processus de marquage CE, le développement de ses capacités de production, le démarrage de l’étude clinique aux Etats-Unis ainsi que la préparation du lancement commercial de ses produits". Attention à ne pas confondre.

Cette offre est ouverte aux sociétés ou fonds d'investissement français ou étrangers investissant à titre principal, ou ayant investi plus de 5 millions d'euros au cours des 24 mois précédant l'émission considérée, dans le secteur des sciences de la vie et technologies de la santé ainsi qu'à ses partenaires stratégiques ou financiers. Les autres actionnaires sont privés de droits de souscription, ainsi que l'assemblée générale l'a autorisé.

200 millions d'euros de fonds levés au total

Parmi les actionnaires existants Matra Défense SAS (filiale d'Airbus), Lohas S.à.r.l (family office de Pierre Bastid) et Therabel Healthcare Investment (filiale du groupe pharmaceutique Therabel), détenant respectivement 14,1%, 13,7% et 1,3% du capital, se sont engagés à souscrire respectivement pour un montant de 6,4 millions, 3 millions, et 3,5 millions d'euros. Santé Holdings SRL (family office du docteur Antonino Ligresti, le fondateur de Générale de Santé), détenant 7,3% du capital, s'est par ailleurs engagé à souscrire à proportion de sa participation actuelle.

De nouveaux investisseurs familiaux ou entrepreneurs les rejoignent, soit CORELY BELGIUM SPRL et BRATYA SPRL (holdings d'investissement de la famille Gaspard, propriétaire du groupe européen leader de la distribution de fournitures de bureaux LYRECO) et BAD 21 SPRL (holding d'investissement de Pierre-Edouard Stérin, fondateur de Smartbox) qui se sont engagés à souscrire respectivement à hauteur de 15 millions, 3,6 millions et 7 millions d'euros.

L'ensemble de ces engagements assurent ainsi déjà 42,2 millions d'euros de souscriptions. La procédure de constitution du livre d'ordres débute immédiatement et devrait se clore avant l'ouverture des marchés jeudi matin. Carmat annoncera les résultats dès que possible après la clôture du livre d'ordres. L'opération porte à plus de 200 millions d'euros le total des fonds levés par l'entreprise sur le marché primaire et lors des augmentations de capital subséquentes.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CARMAT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.80 % vs -1.24 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat