Bourse > Carmat > Carmat : Le coeur artificiel bioprothétique dans Forbes
CARMATCARMAT ALCAR - FR0010907956ALCAR - FR0010907956
26.230 € -1.13 % Temps réel Euronext Paris
26.640 €Ouverture : -1.54 %Perf Ouverture : 26.640 €+ Haut : 26.200 €+ Bas :
26.530 €Clôture veille : 1 598Volume : +0.03 %Capi échangé : 155 M€Capi. :

Carmat : Le coeur artificiel bioprothétique dans Forbes

CarmatCarmat

(Tradingsat.com) - Alors que les investisseurs attendent toujours l’annonce officielle du (des) premier(s) patient(s) pour le cœur artificiel total bioprothétique de Carmat, le magazine américain Forbes a traité hier le sujet sur son site Internet dans un article intitulé « Un nouveau coeur artificiel sauve déjà des vies » (« A new artificial heart is saving lives already »).

Le journal débute son article en écrivant que « la dernière innovation de la firme biotech française Carmat prouve que l’association de la mécanique et de matériaux issus de veaux pour construire un cœur artificiel en bonne santé peut fonctionner ».

De fait, le cœur artificiel de Carmat est composé de matériaux biologiques et hémocompatibles pour les matériaux en contact avec le sang et de matériaux synthétiques et biocompatible pour les matériaux qui composent le reste de la prothèse. Ses biomembranes issues de la technologie des valves Carpentier Edwards réduisent ainsi le risque de caillots.

« Le cœur est actuellement testé avec des patients dans quatre centres de chirurgie cardiaque différents en Belgique, Pologne, Arabie Saoudite et Slovénie et devrait coûter 193 600 dollars chacun », indique Forbes. Le journal rappelle que « chaque année, plus de 100.000 personnes attendent une greffe de cœur » alors que moins de 4 000 cœurs sont disponibles.

« Si ces cœurs bioprothètiques s’avèrent efficaces, les patients pourraient les utiliser pendant plusieurs années dans l’attente d’une greffe et continuer à vivre dans l'intervalle », conclut Forbes.

Carmat a obtenu en mai dernier l'autorisation de réaliser les premières implantations sur l'homme de son coeur artificiel. Les interventions doivent être réalisées dans quatre centres de chirurgie cardiaque en Belgique, Pologne, Slovénie et Arabie saoudite, mais pas en France où Carmat doit encore obtenir le feu vert de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

A noter que si la société suit le même calendrier qu’en 2012, elle devrait bientôt publier sa prochaine Lettre aux actionnaires. Il ne faudra toutefois pas attendre de « scoop » en dehors de la communication officielle.

Le groupe avait rappelé en janvier que sa Lettre aux actionnaires était un « outil d’information complémentaire au dispositif d’information légale », mais soulignait qu’il n’était « en revanche pas possible de mentionner dans une Lettre aux actionnaires des informations nouvelles significatives qui n’auraient pas été préalablement ou parallèlement rendues publiques par voie de communiqué ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI