Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BOIRON

BOI - FR0000061129 SRD PEA PEA-PME
40.200 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Boiron : Des écueils structurels et conjoncturels plombent Boiron

vendredi 23 avril 2021 à 11h55
Des écueils structurels et conjoncturels plombent Boiron

(BFM Bourse) - Alors que le cours de Boiron s'affichait stable depuis le début de l'année, l'annonce d'une chute de plus de 40% du chiffre d'affaires au premier trimestre entraîne un net recul du titre du spécialiste des produits homéopathiques, qui tente de se diversifier tout en s'accrochant à sa spécialité d'origine.

Jusqu'ici à l'équilibre depuis le début de l'année (après un rebond de 13,6% en 2020), l'action de la société Boiron, spécialiste de l'homéopathie, subit vendredi un repli de 8,1% à 38 euros, alors que son point d'activité pour le premier trimestre fait apparaître un fort recul du chiffre d'affaires, qui plus est dans l'ensemble des zones géographiques.

Au total, le groupe a comptabilisé 91,172 millions d'euros de revenus au premier trimestre, 41,8% de moins qu'il y a un an (-40,2% à changes constants). La baisse est de 29% en France, de 44,8% dans les autres pays d'Europe et de 52,4% en Amérique du Nord.

Le groupe impute ce déclin à une première cause "structurelle", le déremboursement de l'homéopathie depuis le 1er janvier 2021. La seconde cause est "conjoncturelle" : dans le contexte de crise sanitaire, le fort recul des pathologies hivernales, ainsi que la baisse des consultations médicales et de la fréquentation des pharmacies, ont entraîné une baisse très importante des ventes de spécialités.

Boiron s'attend en outre, du fait du déremboursement effectif des produits homéopathiques en France et de la très forte baisse des pathologies hivernales, à "une baisse significative du chiffre d'affaires sur l'année". La firme espère cependant que la baisse du premier trimestre ne se poursuivra pas à un tel niveau (notamment parce qu'un effet de base défavorable a accentué la variation de ce début d'année, le chiffre d'affaires du premier trimestre 2020 avait profité d'une forte progression des ventes de spécialités).

Le résultat opérationnel de l'année bénéficiera de l'effet de base de la réorganisation provisionnée en 2020, et qui se déroule actuellement "selon le calendrier prévu", et d'une première partie des économies consécutives à la réorganisation en France, mais reste néanmoins attendu en recul, prévient également Boiron.

"Nous continuons à tout mettre en œuvre pour préserver l'accès du médicament homéopathique auprès de tous les patients, et pour développer l'homéopathie dans le monde", assure le groupe, qui a néanmoins amorcé une diversification avec le lancement d'une gamme d'extraits de plantes, d'un complément alimentaire et d'une gamme de probiotiques. Boiron a également commencé à distribuer sur le marché espagnol une gamme de produits "santé de la femme" du laboratoire Iprad, et sur le marché français des autotests antigéniques de diagnostic rapide de NG Biotech.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BOIRON en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.50 % vs +32.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat