Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BIOMERIEUX

BIM - FR0013280286 SRD PEA PEA-PME
74.200 € +1.44 % Temps réel Euronext Paris

Biomerieux : Plus haut depuis plus de cinq mois pour bioMérieux en Bourse après un exercice réussi

mercredi 27 février 2019 à 15h50
Le siège de bioMérieux à Marcy l'Étoile

(BFM Bourse) - Le spécialiste français des outils de diagnostic in vitro a profité d'une solide dynamique commerciale l'an dernier, en particulier dans la biologie moléculaire, pour dépasser l'ensemble de ses objectifs financiers. Les investisseurs saluent ces résultats d'autant qu'ils s'accompagnent de perspectives ambitieuses pour 2019.

L'action bioMérieux signe mercredi l'une des meilleures performances du SBF120 avec un bond de 5,9% à 73,2 euros vers 15h45, dans un marché pourtant en léger repli (-0,12% pour le CAC). Habitué aux mouvements d'envergure sur son titre à chaque publication de résultats, avertissement ou relèvement d'objectifs -comme en témoigne l'envolée de près de 10% en septembre dernier après la révision à la hausse de ses perspectives annuelles- le spécialiste des outils de diagnostic in vitro progresse en Bourse ce jour dans le sillage d'un exercice 2018 abouti.

Objectifs dépassés

Le groupe lyonnais a profité de la bonne dynamique de ses gammes de biologie moléculaire, notamment aux États-Unis et en Europe, pour dépasser ses objectifs annuels. Dans cette activité dont l'objet est la compréhension des mécanismes de fonctionnement de la cellule au niveau moléculaire, pour mieux détecter les maladies, les ventes ont en effet bondi de près de 30% en données organiques. L'offre de bioMérieux dans ce domaine comprend à la fois une approche "syndromique" dans les situations d'urgences (Biofire Filmarray), le séquençage génomique pour le suivi épidémiologique (bioMérieux Episeq) et des tests de routine en ce qui concerne le suivi des patients transplantés (Argene Solution).

Le groupe a ainsi enregistré une croissance organique (à taux de change et périmètre constants) de son chiffre d'affaires de 9,9% à 2,42 milliards d'euros alors qu'il prévoyait une hausse de 9,5%. À données publiées (hors éléments non récurrents relatifs à l’acquisition et l’intégration de l'américain BioFire) les revenus de bioMérieux ont progressé de 5,8%, en particulier grâce à un quatrième trimestre particulièrement réussi (+9,6%en données publiées).

Le bénéfice net du groupe s'est établi à 256,6 millions d'euros (+7,8%), un montant supérieur au consensus établi par Factset (240 millions d'euros). Et malgré l'impact négatif de 95 millions d'euros lié aux effets de change, le bénéfice opérationnel courant hors éléments non-récurrents -indicateur clef du groupe- s'est élevé à 361 millions d'euros (+7,8%), ce qui correspond à une marge opérationnelle de 14,9%, en hausse de 0,3% par rapport à 2017.

À noter que l'Amérique du Nord, forte d'une croissance organique de ses revenus de 14% en 2018, est devenue la première région d'activité du groupe en 2018 en totalisant 929,6 millions d'euros - devançant désormais l'Europe (921,6 millions d'euros, +5,9%). L'activité en Asie-Pacifique a également fortement progressé l'an dernier (+12,4% en organique, à 429,5 millions d'euros).

Alexandre Mérieux, le PDG du groupe, cité dans le communiqué, a évoqué des "résultats très satisfaisants" et indiqué que bioMérieux avait "accéléré le déploiement de sa stratégie dans les immuno-essais avec les acquisitions d'Astute Medical et d'Hybiome".

La publication a également été saluée par les analystes. Jefferies note que le résultat opérationnel courant contributif se révèle supérieur de 3% au consensus grâce à la diminution des dépenses de R&D. Le broker maintient son avis à "conserver" sur la valeur. Recommandation inchangée également chez Portzamparc, mais à "renforcer", les analystes du bureau d'études soulignant la solidité de la performance 2018 à la faveur de "la croissance de la gamme de biologie moléculaire Biofire Filmarray. Portzamparc vise 73 euros sur le titre.

De leur côté, les analystes de Bryan Garnier ont aussi jugé ces résultats annuels "solides, tirés par les performances au premier et au quatrième trimestre".

bioMérieux compte voir sa croissance organique accélérer en 2019

"Au cours de l'année 2019, bioMérieux s’attachera à poursuivre sa dynamique commerciale et à améliorer sa performance opérationnelle et financière" a déclaré Alexandre Mérieux. Le groupe anticipe une croissance organique comprise entre 7 et 8,5% cette année, en tenant compte d'une épidémie de grippe d'intensité normale en 2019, alors qu'elle avait été particulièrement forte en 2018. En conséquence, bioMérieux prévient que la croissance de son activité au 1er trimestre 2019 sera "plus faible que pour les autres trimestres". La société vise aussi un résultat opérationnel courant contributif compris entre 385 et 400 millions d’euros, à taux de change courants.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BIOMERIEUX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.30 % vs +7.57 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat