Bourse > Beneteau > Beneteau : Confronté à une concurrence féroce sur les yachts, Bénéteau plonge en Bourse
BENETEAUBENETEAU BEN - FR0000035164 BEN - FR0000035164   SRD PEA PEA-PME
13.340 € +5.54 % Temps réel Euronext Paris
12.880 €Ouverture : +3.57 %Perf Ouverture : 13.400 €+ Haut : 12.680 €+ Bas :
12.640 €Clôture veille : 422 662Volume : +0.51 %Capi échangé : 1 104 M€Capi. :

Beneteau : Confronté à une concurrence féroce sur les yachts, Bénéteau plonge en Bourse

BénéteauBénéteau

(Tradingsat.com) - La décélération de l’activité bateaux et la révision en baisse des objectifs annuels de Bénéteau sont sanctionnées par les investisseurs.

Bénéteau chutait lourdement mercredi, perdant près de 18% (-17,65% à 13,44 euros à 16h20) à la suite de la publication mardi soir d'un chiffre d'affaires sur neuf mois de 885,8 millions d'euros, en hausse limitée de +3,8% par rapport à la même période de l'année précédente.

Au cours du seul troisième trimestre, le chiffre d’affaires du fabricant de bateaux de plaisance, présent également dans l'habitat de loisirs, a reculé de -0,5% à 420,9 millions d’euros par rapport au trimestre de l’année précédente.

Sur neuf mois, l’activité Bateaux (82% du chiffre d'affaires) a augmenté de 4% (+6,9% à taux de change constants) à 722,9 millions d'euros dont +3.1% à taux de change constant sur le troisième trimestre, marquant un net ralentissement par rapport au premier semestre.

Concurrence sur les yachts

"L’essentiel de la différence avec nos attentes s’explique par une concurrence plus importante pour les grands yachts moteurs et des décalages de livraisons du troisième au quatrième trimestre", commentent les analystes d'Oddo BHF.

Les performances inférieures aux attentes des 9 premiers mois de l’année conduisent le groupe à abaisser sa prévision annuelle de croissance, désormais attendue entre 7% et 8% à taux de change constant (contre 8% à 10% précédemment). De plus, le résultat opérationnel courant est désormais attendu en progression de 7 à 8% à taux de change constant (contre 10 à 12% précédemment).

Pour expliquer ces ajustements, le groupe évoque le ralentissement des prises de commandes pour le segment grands yachts à moteur, l’adoption récente de droits de douane au Canada et en Union européenne, ainsi que l’arrêt de la construction de navires professionnels.

"Incontestablement, la révision en baisse des objectifs de chiffre d'affaires et de résultat opérationnel courant est décevante et réduit la visibilité sur la restauration de la profitabilité à moyen terme", souligne Oddo BHF, toujours à l'achat sur Bénéteau, mais avec un objectif de cours abaissé à 18,5 euros, contre 21 euros précédemment.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...