Bourse > Barbara bui > Barbara bui : Retour à la croissance en vue en 2011 pour barbara bui
BARBARA BUIBARBARA BUI BUI - FR0000062788BUI - FR0000062788
13.740 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
13.740 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 9 M€Capi. :

Barbara bui : Retour à la croissance en vue en 2011 pour barbara bui

Retour à la croissance en vue en 2011 pour barbara buiRetour à la croissance en vue en 2011 pour barbara bui

par Pascale Denis et Astrid Wendlandt

PARIS (Reuters) - Barbara Bui anticipe un retour à la croissance en 2011 après deux années difficiles et un résultat net à l'équilibre malgré l'impact de l'ouverture d'une très grande boutique à Los Angeles.

La marque de prêt-à-porter de luxe, fondée en 1983 par la créatrice du même nom et par William Halimi, son PDG, table sur une poursuite de la tendance positive observée en début d'année dans le réseau de ses magasins (environ 40% de son chiffre d'affaires) et sur un redressement des ventes de gros.

"Les chiffres des ventes dans le réseau ont été très bons au premier trimestre et nous sommes optimistes pour le reste de l'année", a déclaré Jean-Michel Lagarde, directeur général adjoint de la société, lors du sommet du luxe et de la mode organisé par Reuters.

Il a ajouté "avoir bon espoir de rester à l'équilibre malgré le coût de l'ouverture d'une très grande boutique en Californie" cet été.

Dans les 13 boutiques de la marque, les ventes devraient progresser de 8% à 10% en 2011, selon Jean-Michel Lagarde, tandis qu'elles devraient rebondir de 7% à 8% auprès des distributeurs.

La griffe a vu ses ventes repartir à la hausse au premier trimestre, après un léger repli en 2010 (-3% à 29,3 millions d'euros), et une année noire en 2009. Très touchée par la crise, Barbara Bui, qui réalise près des deux tiers de son chiffre d'affaires avec des réseaux de distributeurs tiers, a vu son chiffre d'affaires chuter de 19% cette année-là.

La société, contrôlée à 66% par ses deux fondateurs, a dégagé un résultat net positif de 380.000 euros en 2010, après une perte de 330.000 euros l'année précédente.

Le titre, introduit en Bourse à 22 euros en 1998, a atteint un sommet à 92 euros en mars 2007 avant de s'effondrer pendant la crise de 2008-2009, les marchés estimant que la société ne résisterait pas à la chute de la consommation dans le luxe.

L'action se traitait mercredi à 39 euros (+7%) en début d'après-midi, en hausse de 135% depuis le début de l'année après avoir repris 11,5% en 2010, donnant une valorisation boursière de 26,3 millions d'euros.

DAVANTAGE DE FABRICATION EN EUROPE DE L'EST

Barbara Bui, qui dispose d'une trésorerie disponible de 4,3 millions d'euros et a une dette de moyen terme de 2,6 millions, estime être en mesure d'investir dans ses boutiques en propre pour parvenir à terme à une répartition plus équilibrée entre les ventes de gros et les ventes du réseau.

Repositionnée sur le segment du luxe depuis 2005 - avec des prix moyens d'environ 1.000 euros pour une robe comme pour un sac à main - la marque compte sept magasins à Paris, deux boutiques à Milan et une à New York. Elle détient aussi des magasins en partenariat à Monaco et en Russie.

Outre le très grand magasin à Los Angeles, elle prévoit aussi d'ouvrir cette année une boutique à Beyrouth en partenariat avec un groupe libanais.

Pour gagner du temps et mieux contrôler la qualité de ses sous-traitants, Barbara Bui tend à augmenter la part de sa fabrication en Europe, au détriment de l'Asie.

"La part de notre fabrication asiatique est passée à 20%, contre 30% auparavant", a expliqué Jean-Michel Lagarde. Le solde provient essentiellement d'Europe de l'Est et d'Italie.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...