Bourse > Bains mer monaco > Bains mer monaco : A creusé ses pertes en 2012/2013
BAINS MER MONACOBAINS MER MONACO BAIN - MC0000031187BAIN - MC0000031187
32.490 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
32.490 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 602 M€Capi. :

Bains mer monaco : A creusé ses pertes en 2012/2013

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Société des Bains de Mer et du Cercle des Etrangers de Monaco a terminé son exercice 2012/2013 clos le 31 mars dernier sur une perte nette part du groupe accrue sensiblement de près de 55% à 51,4 millions d'euros.

En Bourse de Paris ce matin, l'action du groupe grappille 0,6% à 29,5 euros, mais elle a perdu plus de 13% de sa valeur ces trois derniers mois.

Sur la période, le chiffre d'affaires consolidé de l'exploitation d'hôtels et de casinos dont l'Etat monégasque détient près de 70% du capital a crû de 13,9% à 424,1 millions d'euros. Ce chiffre intègre 22,8 millions de ventes découlant de la reprise d'exploitation de l'hôtel Méridien Beach Plaza au 28 juin 2012.

Par activité, les recettes de jeu (176,4 millions) sont restées pratiquement stables quand celles de l'hôtellerie (222,2 millions, avec le Méridien Beach Plaza) ont augmenté de 10%.

Mais la perte opérationnelle s'est accrue de près de 18% à 33,4 millions d'euros. 'Cette dégradation résulte pour partie de certaines opérations de nature exceptionnelle, dont le plan d'incitation au départ à la retraite', explique le groupe monégasque, qui ajoute ensuite sur un ton plus inquiétant : 'elle traduit surtout la difficulté récurrente du groupe à transformer en résultat les progressions du chiffre d'affaires, en raison d'une structure de coûts élevés liée à son contexte social', ajoute-t-il.

En outre, 'la consolidation par mise en équivalence de Betclic Everest Group, groupe de jeux en ligne dont la Société des bains de Mer détient 50 %, requiert la prise en compte de 50 % de son résultat, soit une quote-part négative de 23,4 millions d'euros contre 50,1 millions d'euros l'année précédente, BetClic Everest Group ayant obtenu une diminution significative de ses pertes au cours de l'exercice écoulé'.

Du côté du bilan, les fonds propres part du groupe ont baissé de 8% à 525,4 millions d'euros en fin d'exercice. La position de trésorerie nette positive de 12,3 millions d'euros constatée au 30 mars 2012 est devenue négative un an plus tard (- 38,5 millions).

En guise de perspectives, les Bains de Mer de Monaco indiquent que l'activité observée depuis le 1er avril dernier (soit le début de l'exercice 2013/2014) est 'équivalente' à celle constatée un an plus tôt. Cette tendance ne peut être extrapolée à l'ensemble de l'exercice, ajoute le groupe.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI