Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AMOEBA

ALMIB - FR0011051598 SRD PEA PEA-PME
1.000 € -1.09 % Temps réel Euronext Paris

Amoeba : La commercialisation du biocide prend un nouveau retard

jeudi 16 mars 2017 à 11h00
Amoeba

(BFM Bourse) - Amoéba rechutait lourdement jeudi matin (-32,8% à 20,15 euros à 10h44) après sa récente envolée (+25% en deux séances). Les investisseurs affichent leur déception à l'annonce d'un nouveau retard vers la commercialisation du biocide biologique de la société.

L'autorisation qui devait être délivrée par l’ANSES avant la fin du premier trimestre 2017 après déjà plusieurs mois de décalage est en effet repoussée - au mieux - à la fin de l'année.

Le rapport d'évaluation reçu par le producteur d`un biocide biologique capable d`éliminer le risque bactérien dans l`eau indique pourtant que "toutes les études réglementaires requises pour un dossier micro-organisme ont démontré une absence de toxicité pour la santé humaine, la santé animale et l`environnement, et ont validé l`efficacité industrielle du produit".

Mais l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail "considère néanmoins qu`elle ne peut recommander l`approbation de la substance active [...] en raison d`observations qu`elle souhaite voir clarifiées avec les experts au niveau européen".

Le dossier de demande d`autorisation a été transmis à l`Agence Européenne des Produits Chimiques (ECHA) pour initier la revue collective de l`évaluation par les autorités compétentes des Etats Membres, qui vont désormais poursuivre l`évaluation en concertation avec Amoeba.

L'opinion définitive se fera après passage en groupe de travail (Working Group) programmé en septembre 2017, suivi du Comité des Produits Biocides (Biocidal Product Committee) qui se tiendra en décembre 2017 et conclura l`évaluation.

Durant cette période d'évaluation collective, la société va bénéficier d`un groupe de travail d`experts européens sur les substances actives micro-organismes, nouvellement créé.

L'absence de recommandation positive ne permet pas à la société de soumettre une demande d`AMM provisoire en France et dans les autres Etats Membres. La société indique cependant avoir une trésorerie suffisante en attente de la décision finale de l`Europe en décembre 2017.

"L`absence de recommandation positive de la part de l`ANSES est une frustration compte tenu du travail effectué par nos équipes et de la qualité des données scientifiques soumises. Le processus européen va nous permettre de faire valoir des éléments non considérés lors de l`évaluation initiale et de la phase de commentaires. Enfin, la récente création du groupe d`experts en microorganismes traduit bien la difficulté d`évaluer un microorganisme biocide dans un secteur dominé par les substances chimiques.' déclare Fabrice Plasson, Président du directoire d`Amoeba.

"Cette nouvelle confirme à quel point il est difficile pour les organismes compétents d'analyser la substance Amoeba et de prendre la décision finale sur sa commercialisation ou non", commentent les analystes de Bryan Garnier. Le broker, qui maintient sa valorisation de 31 euros sur la valeur, craint d'ailleurs que l'ECHA prenne plus de temps que prévu en raison de la complexité du dossier.

F. B. - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AMOEBA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.60 % vs +43.69 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat