Bourse > Akka technologies > Akka technologies : '2012 démarre mieux que prévu'
AKKA TECHNOLOGIESAKKA TECHNOLOGIES AKA - FR0004180537AKA - FR0004180537
45.440 € +0.11 % Temps réel Euronext Paris
46.360 €Ouverture : -1.98 %Perf Ouverture : 46.360 €+ Haut : 45.390 €+ Bas :
45.390 €Clôture veille : 5 936Volume : +0.03 %Capi échangé : 922 M€Capi. :

Akka technologies : '2012 démarre mieux que prévu'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nicolas Valtille, directeur général adjoint en charge des finances, chez Akka Technologies, groupe d'ingénierie et de conseil en technologies, répond aux questions de Cercle Finance suite à la publication des résultats annuels.

Cercle Finance: Quels ont été les moteurs de la croissance en 2011?

Nicolas Valtille: Tous les pays dans lesquels le groupe est présent ont porté la croissance l'an passé. Cette publication démontre le succès d'Akka Technologies à déployer son modèle à l'international, en progression de 45,7%.

Le reste du monde représente désormais 15,3% du chiffre d'affaires total du groupe.

D'autre part, nous sommes particulièrement satisfaits du processus de diversification, plus rapide que prévu, et de la croissance organique réalisée en 2011, atteignant 12%.

En outre, les taux journaliers moyens (TJM) restent bien orientés en 2011.

Mentionnons que le résultat net part du groupe s'élève à 26,9 millions d'euros pour 2011, soit une rentabilité nette de 5,7%, contre 25,2 millions d'euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel d'activité s'affiche en hausse de 33,9%, à 43 millions d'euros.

CF: Comment appréhendez-vous l'exercice en cours?

NV: L'année 2012 a démarré mieux que prévu, les indicateurs recensés étant plutôt favorables.

Bien que prudent et attentif aux évolutions de la conjoncture économique, le groupe se montre confiant pour les mois qui viennent.

En terme sectoriel, notre activité devrait être portée par l'automobile et l'aéronautique, grâce notamment à l'acquisition de MBtech en Allemagne.

Le ferroviaire, qui a créé la surprise favorablement en 2011, pourrait ne pas faiblir, alors que la défense continuera de peser en Europe, en raison des restrictions budgétaires gouvernementales.

Enfin, l'énergie constituera un pôle de croissance important pour Akka Technologies.

CF: Quelles ambitions affiche le groupe pour cette année?

NV: Notre chantier prioritaire pour 2012 porte sur l'intégration de MBtech et la création de synergies au sein d'une entité qui comptera 10.000 collaborateurs.

Nous concentrerons nos efforts sur la construction d'un groupe de plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI