Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Porté par le succès des voitures d'occasion et de la vente en ligne, Aramis veut s'imposer en leader européen

mercredi 26 mai 2021 à 14h03
Une agence AramisAuto

(BFM Bourse) - Spécialiste français de la vente de voitures d’occasion reconditionnées, AramisAuto compte lever "au moins 250 millions d'euros" à l'occasion de son entrée en Bourse. De quoi financer en particulier sa croissance à l’international avec l’ambition de devenir le leader européen de la vente de véhicules en ligne.

Dans un marché de l’automobile d’occasion en forte croissance et des ventes en ligne qui explosent depuis le début de la crise sanitaire, AramisAuto a le vent en poupe. Fondé en 2001, ce pure player, spécialisé dans la vente de voitures reconditionnées, affiche depuis 2003 un taux de croissance annuel de 30% en moyenne, avec un chiffre d’affaires qui a dépassé le milliard d’euros l’an dernier.

Dans ce contexte, et avec la volonté de poursuivre son développement et sa croissance à l’international, Aramis Group prévoit de lever au moins 250 millions d’euros à l’occasion de son introduction en Bourse sur Euronext Paris.

La réalisation de l'introduction en Bourse est désormais soumise à l'approbation par l'AMF du prospectus relatif à l'offre, ainsi qu'à "des conditions de marché favorables", précise le groupe dans un communiqué.

Le groupe Stellantis (ex-PSA), actionnaire majoritaire depuis 2016, conservera une participation majoritaire après l'introduction en Bourse, tandis que les deux cofondateurs, Nicolas Chartier et Guillaume Paoli - respectivement président et directeur général d'Aramis Group- resteront des actionnaires de référence et continueront à diriger le groupe.

Comptant sur une croissance du marché d'occasion en Europe de 4,7% par an jusqu'en 2025, le groupe vise un chiffre d'affaires supérieur à 1,25 milliard d'euros et une marge comprise entre 2,7% et 2,9% pour l'exercice clos au 30 septembre 2021, "sous réserve que le COVID-19 ne perturbe pas davantage le niveau d'activité actuel", précise Aramis.

Devenir un leader européen

"Notre vision c’est d’être la plateforme préférée des Européens pour acheter une voiture en ligne et de délivrer la meilleure expérience client du marché", résume Guillaume Paoli, lors d’une conférence de presse en ligne ce mercredi 26 mai.

Présent en France depuis près de vingt ans, Aramis s’est lancé en Espagne en 2017, en Belgique en 2018 et au Royaume-Uni cette année, via l’acquisition d’entreprises locales. D’une activité encore uniquement réalisée en France en 2016, le chiffre d’affaires 2020 a ainsi été réalisé quasiment à moitié à l’international.

"Aujourd’hui nous vendons près de 40 marques de voitures différentes avec près de 10.000 voitures disponibles", souligne Nicolas Chartier.

Avec son centre de reconditionnement de voitures d’occasion historique de Donzère (Drôme), mais aussi un en Espagne et un autre en Grande-Bretagne, Aramis met en avant son modèle favorisant l’économie circulaire et une offre à prix abordables, sachant que "70% des Européens qui se rendent au travail en voiture, soit le deuxième budget pour les ménages". Trois autres sites de reconditionnement doivent sortir de terre au cours des prochains mois.

Le groupe mise aussi beaucoup sur la valorisation des données, essentielles pour fixer au mieux le prix de ses véhicules, et sur l’intelligence artificielle, afin de détecter les défauts sur les voitures reconditionnées.

Comptant sur une croissance du marché d'occasion en Europe de 4,7% par an jusqu'en 2025, Aramis, qui était entré dans le giron de PSA en 2016, vise un chiffre d'affaires supérieur à 1,25 milliard d'euros, pour 45.000 ventes, et une marge comprise entre 2,7% et 2,9% pour l'exercice clos au 30 septembre 2021, "sous réserve que le Covid ne perturbe pas davantage le niveau d'activité actuel", note un communiqué.

Aramis veut également profiter de la croissance des ventes en ligne de voitures d’occasion, appelées à passer de 4% du marché en 2020 à 10% en 2025, d’après une étude du cabinet Roland Berger.

Par Julien Bonnet

©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.90 % vs +33.02 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat