Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Le secteur des biotechs pèse désormais 1000 milliards de dollars en Bourse

mardi 2 juillet 2019 à 16h27
Les USA représentent un part prépondérante du secteur mondial de la biotech

(BFM Bourse) - Plus de 820 entreprises de biotechnologies sont cotées dans le monde, pour une capitalisation globale dépassant 1000 milliards de dollars, rapporte BiotechBourse.fr. Si les biotechs nord-américaines pèsent pour plus de la moitié du total, la France se place dans le peloton en termes du nombre de biotechs cotées à Paris (34 sociétés).

Un secteur à la tonalité majoritairement nord-américaine, où l'Asie a désormais acquis un poids significatif, tandis que l'Europe peine à s'imposer malgré un réel foisonnement de projets. Tel est le portrait de la biotechnologie à l'échelon mondial, selon une étude du site d'information spécialisé BiotechBourse.

D'après les données de Factset compilées par Sacha Pouget, 820 entreprises de biotechnologies sont cotées dans le monde, représentant une valorisation cumulée de 1.060 milliards de dollars en juin dernier.

Sans surprise, les Etats-Unis (plus le Canada) se taillent la part du lion avec 452 biotechs cotées, soit 55% du total, et 302,9 milliards de dollars de valorisation (52% du total).

L'Asie-Pacifique en embuscade derrière les Etats-Unis

La surprise de ce classement vient d'une région qui talonne l'ogre américain: l'Asie-Pacifique, souligne BiotechBourse. 25% des biotechs cotées dans le monde sont asiatiques, soit 209 sociétés. Deux pays sont maintenant incontournables : la Corée du Sud (49 biotechs, pesant collectivement 12,1% de la capitalisation totale du secteur) et la Chine avec 37 sociétés capitalisant 10,1% du total. "A eux seuls, ces deux pays représentent 1,5 fois la valorisation totale des 159 biotechs européennes", constate le site.

Pour rappel, réglementairement il est difficile de coter des entreprises déficitaires en Chine, la plupart des entreprises y compris du côté des biotechs enregistrent déjà des résultats positifs (notamment en commercialisant sur le marché chinois des composés licenciés à l'étranger, y compris en France), ce qui peut expliquer une valorisation moyenne élevée. BiotechBourse souligne en outre que de plus en plus de sociétés chinoises sont en mesure de rivaliser au plan mondial, à l'exemple de Zai Lab et BeiGene "qui disposent de composés innovants, d'équipes reconnues, d'un pipeline très avancé et très diversifié, mais surtout d'un important accès au financement qui vise à vendre des produits non seulement en Chine mais aussi partout dans le monde".

L'Europe, un nain sur le segment des biotechs?

L'Europe héberge seulement 20% des biotechs cotées, soit 159 entreprises, et ne pèse que 13% de la capitalisation totale, révèle le site spécialisé. La France compte pour 4,2% du nombre de sociétés cotées (huitième place mondiale), mais seulement 0,9% de la valorisation mondiale (treizième place mondiale), après une succession de trois années très difficiles sur le plan boursier pour les biotechs tricolores.

Sur le vieux continent, ce sont plutôt le Danemark, la Suède, la Belgique et l'Allemagne qui se révèlent des acteurs de poids grâce à des acteurs forts et significatifs (comme Genmab, Swedish Orphan Bio, Galapagos et Morphosys respectivement).

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat