Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Le géant africain des télécoms MTN valorise 6 milliards de dollars sa filiale au Nigeria

dimanche 19 mai 2019 à 12h00
MTN Nigeria a fait son introduction en Bourse

(BFM Bourse) - Après avoir fait coter sa filiale ghanéenne l'an dernier, le groupe sud-africain MTN -premier opérateur mobile du continent africain- vient d'introduire sa branche nigériane en Bourse. Une façon de mettre l'accent sur le potentiel de croissance du Nigeria, aujourd'hui le pays le plus peuplé d'Afrique.

Le premier opérateur de téléphonie mobile d'Afrique, le sud-africain MTN, a fait entrer jeudi à la Bourse du Nigeria sa filiale MTN Nigeria, une introduction de 6 milliards de dollars (5,36 milliards d'euros), signe de son intérêt pour son plus grand marché.

"Nous vivons et travaillons au Nigeria, maintenant nous y sommes aussi cotés", s'est félicité son directeur général, Ferdi Moolman, selon qui l'introduction au NSE (Nigerian Stock Exchange) démontre la confiance du groupe dans l'économie nigériane après des années de différends avec le gouvernement. MTN dit détenir environ la moitié des parts de marché en termes de chiffre d'affaires au Nigeria, pays le plus peuplé du continent.

La maison mère MTN Group reste par ailleurs cotée à la Johannesburg Stock Exchange (JSE), la Bourse sud-africaine.

En août 2018, l'opérateur avait déjà fait coter sa filiale locale au Ghana, levant au passage 237 millions de dollars, ce qui en faisait alors la plus grosse introduction en Bourse de ce pays.

Un énorme potentiel pour les transferts d'argent

Du côté du Nigeria, cette introduction en Bourse constitue également un "événement historique", a pour sa part salué Jude Chiemeka, chef des opérations de trading au NSE. MTN compte développer au Nigeria les transferts d'argent via téléphone portable, sans compte en banque (argent mobile), très populaires dans certains pays d'Afrique mais relativement peu développés au Nigeria.

Ce type de transferts d'argent a un "énorme potentiel", a jugé Ferdi Moolman. "Nous estimons qu'il y a près de 50 millions de Nigérians qui n'ont pas accès à un compte bancaire".

Cette introduction en Bourse a eu lieu après que MTN a soldé ses contentieux avec les autorités du pays. En décembre, le groupe sud-africain a notamment accepté de payer 53 millions de dollars (47,3 millions d'euros) pour solder un conflit avec le régulateur des télécoms nigérians qui l'accusait d'avoir rapatrié illégalement 8,13 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros) en Afrique du Sud.

Les investisseurs semblent pour l'instant répondre favorablement à l'appel de MTN Nigeria, qui a gagné 10% en Bourse lors de sa première journée de cotation jeudi.

(Avec AFP)

©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat