Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Face à la hausse des coûts, Givaudan parvient à faire grimper ses prix dans la parfumerie

mardi 11 octobre 2022 à 10h38
Givaudan voir ses ventes progresser sur neuf mois

(BFM Bourse) - Le fabricant suisse de parfums et d'arômes Givaudan a enregistré des ventes en hausse sur les neuf premiers mois de l'année 2022. La société indique avoir pratiqué des hausses de prix dans la parfumerie de manière à compenser les augmentations des coûts des matières premières.

Le groupe suisse Givaudan, spécialisé dans les parfums et arômes, a publié mardi des ventes en hausse sur neuf mois, portées par les hausses de prix dans la parfumerie pour compenser l'inflation des matières premières.

De janvier à fin septembre, son chiffre d'affaires s'est accru de 6,1% hors effets de changes par rapport à la même période l'an passé, et de 7,7% une fois converti en francs suisses, à plus de 5,4 milliards de francs suisses (5,6 milliards d'euros), indique-t-il dans un communiqué, la force du franc suisse lui donnant un coup de pouce supplémentaire.

Les analystes interrogés par l'agence suisse AWP l'attendaient en moyenne à 5,4 milliards de francs, dont 2,4 milliards dans la parfumerie et cosmétiques et 2,9 milliards dans les arômes.

Un dynamisme des ingrédients de parfumerie et cosmétiques

Sa division parfumerie a vu ses ventes grimper de 5,8% hors effets de changes, à plus 2,4 milliards de francs, enregistrant sa plus forte croissance dans la parfumerie fine, en hausse de 14,8%, détaille le groupe qui fabrique des fragrances pour de grands noms de la parfumerie, tels que Christian Dior, Ralph Lauren ou Prada.

La parfumerie dite fonctionnelle, qui englobe les senteurs pour les produits d'hygiène, lessives et détergents, a vu ses ventes augmenter de 2,2% tandis que celles des ingrédients de parfumerie et cosmétiques ont encore grimpé de 10,2% malgré une base de comparaison élevée.

"La bonne performance a été soutenue par l'accélération au troisième trimestre des hausses de prix négociées avec les clients, destinées à compenser l'augmentation des coûts des matières premières", indique le groupe dans le communiqué.

Objectifs à moyen terme confirmés

Ses ventes dans les arômes alimentaires se sont de leur côté accrues de 6,4% hors effets de change, leur croissance ralentissant légèrement par rapport au six mois précédents, la base de comparaison étant elle-aussi élevée.

Dans le détail, le groupe a précisé que les ventes de cette division au niveau régional ont progressé de 4,2% dans la zone Asie-Pacifique "malgré l'impact négatif des mesures liées à la pandémie de Covid-19 toujours en vigueur en Chine".

Le groupe a confirmé ses objectifs à moyen terme, visant toujours une progression de ses ventes de 4% à 5% hors effets de change et acquisitions.

(Avec AFP)

S. S. - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
Portefeuille Trading
+315.80 % vs +35.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour