Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Clubs de strip-tease, ligue de catch, chasse au Bigfoot... ces groupes insolites cotés à Wall Street

dimanche 11 juillet 2021 à 12h00
Les titres les plus étonnants cotés à Wall Street

(BFM Bourse) - C'est bien connu: aux Etats-Unis encore plus qu'ailleurs, tout s'achète et tout se vend. Donc tout se cote en Bourse.

Parmi les 17.500 sociétés dont les titres s'échangent actuellement aux Etats-Unis -environ 6.000 cotées sur le NYSE et le Nasdaq, auxquelles s'ajoutent 11.500 valeurs négociées sur les marchés de gré-à-gré, on retrouve ainsi de nombreuses curiosités. Tour d'horizon, non-exhaustif, de ces drôles de titres sur lesquels les investisseurs américains peuvent miser s'il en ont la curiosité !

CoreCivic et GEO Group, des barreaux à la corbeille

Inconcevable en France où cette prérogative est réservée à l'Etat, la gestion des centres pénitentiaires américains est en partie déléguée à la sphère privée. Et parmi ces acteurs, certains sont cotés en Bourse, à l'instar de CoreCivic ou The GEO Group (anciennement Wackenhut Corrections Corporation). Ces entreprises proposent une gamme de solutions "au service du bien public" par le biais de la gestion des services correctionnels et de détention. Le bon côté si l'on peut dire est qu'elles ont cherché à se diversifier en proposant des résidences de réinsertion, des établissements surveillés mais offrant des programmes de réadaptation et d'éducation, notamment d'alphabétisation, des formations aux compétences du quotidien (et idéalement à l'emploi) et un traitement de la toxicomanie.

Les gros bras de World Wrestling Entertainment

Valorisé 4,5 milliards de dollars, la World Wrestling Entertainment est spécialisée comme son nom l'indique dans l'organisation d'événements de divertissement, essentiellement de catch, appelé "lutte" outre-Atlantique. Fondée en 1952 par le grand-père de l'actuel propriétaire et PDG Vince McMahon (qui, s'il n'a pas officiellement pris sa retraite des rings, a réalisé son dernier "combat" en 2012 à l'âge de 66 ans), la WWE a engrangé près d'un milliard de dollars de revenus en 2020, sur lesquels elle a dégagé plus de 200 millions d'euros de bénéfice net. Le titre a pris plus de 170% sur les cinq dernières années.

Odyssey Marine Exploration

Autre titre à même de réveiller l'âme d'enfant des investisseurs, celui d'Odyssey Marine Corporation, coté au Nasqaq depuis 1996 et littéralement spécialisée dans la chasse aux trésors. Ou plus précisément dans la recherche et l'exploitation d'épaves sous-marines en grande profondeur. Si les dirigeants de la société mènent une existence plutôt glamour à naviguer sur les sept mers et à pister les vaisseaux engloutis, les actionnaires accumulent en revanche les pertes. Alors qu'il s'échangeait à près de 100 dollars en 2007 après la découverte d'un navire espagnol chargé d'or, dont le butin a finalement échappé au groupe au terme de plusieurs années de bataille juridique, le titre s'échange désormais autour de 6 dollars. Outre les contraintes légales, les coûts d'exploration conséquents et la fragile structure financière du groupe pèsent sur le titre. L'entreprise est actuellement valorisée près de 80 millions de dollars.

Lord Global Corp à la recherche de l'insaisissable homme des bois

Anciennement Bigfoot Project Investments, Lord Global Corp a pour mission de rechercher, documenter et collecter des preuves de l'existence du Bigfoot (ou "Sasquatch", le terme amérindien davantage utilisé au Canada), cette créature humanoïde poilue de plus de 2 mètres aperçue dans les forêts nord-américaines depuis des siècles - selon la légende. À partir de ses recherches, la société développe, produit et distribue des films de fiction et des documentaires sur la créature, ainsi que des produits dérivés (t-shirts, tasses de café, casquettes, etc.). Ses revenus sont issus d'un contrat de streaming en ligne ainsi que des produits et commissions provenant de la vente directe de vidéos. Si l'entreprise est valorisée 1,5 million de dollars sur le marché de gré-à-gré, ses revenus pour l'exercice 2019-2020 (clos fin juillet) s'élèvent à... 888 dollars, contre plus de 84.000 dollars deux ans plus tôt.

RCI Hospitality Holdings, l'hospitalité portée à un certain degré

Le groupe qui officiait sous le nom de Rick's Cabaret International jusqu'en 2014 exploite plus de 35 clubs de strip-tease à travers les États-Unis (sous les noms de Rick's Cabaret mais aussi Jaguars Club, Club Onyx, Tootsie's Cabaret, Scarlett's Cabaret, Temptations Cabaret, etc.), destinés à tout type de clientèle, des étudiants aux cols bleus en passant par la communauté afro-américaine. RCI Hospitality gère également plusieurs chaînes de boîtes de nuits et de restaurants, dont Bombshells, une chaîne de bars sportifs -où les serveuses arborent de petites tenues à thème militaire- qui fait fureur au Texas. Il contrôle enfin plusieurs sites de divertissement pour adultes. En hausse de 450% sur un an, le groupe est désormais valorisé près de 600 millions de dollars. "La société a bénéficié d'un changement de sentiment à la fin de l'année dernière, mais elle se négocie actuellement à un multiple de bénéfices difficile à justifier" prévient toutefois un analyste spécialiste de dossier.

Il est également possible d'investir sur la Madison Square Garden Company qui possède et exploite la salle mythique du même nom ainsi que les franchises des Knicks (NBA) et des Rangers (NFL), ou encore la chaîne de télévision sportive MSG. Le groupe affiche plus de 4 milliards de valorisation, mais une performance en dents de scie depuis plusieurs années (+36% sur un an mais -27% par rapport à son pic de 2018). Ou bien sur H&R Block, qui propose aux contribuables états-uniens, canadiens et australiens de les aider dans la préparation de leurs déclarations de revenus (4,4 milliards de "market cap").

La plus grande entreprise de pompes funèbres des États-Unis avec près de 13% de parts de marché (via l'exploitation de 1.653 funérariums et 515 cimetières) est aussi cotée sur le NYSE, et affiche près de 10 milliards de capitalisation. Le leader des appareils de sécurité individuels non létaux Axon Enterprise (ex-Taser International) pèse pour sa part 27 milliards de dollars après avoir vu son cours multiplié par 6 lors des cinq dernières années.

Parmi les valeurs au modèle économique plus baroque, on peut citer Lingerie Fighting Championships, une ligue de MMA (pour "arts martiaux mixtes") très particulière dans laquelle des femmes se battent en ne portant que de la lingerie qui se targue d'être "diffusé sur plus de 2000 systèmes câblés" (valorisé 1,3 million de dollars) ou le leader mondial des enveloppes de ballons à l'hélium, CTI Industries (14 millions).

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.90 % vs +33.02 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat