Bourse > Actualités > Avis d'expertffrfrfr > Andréa Brignone : Peut-on opérer en bourse sans émotions ?

Andréa Brignone : Peut-on opérer en bourse sans émotions ?

Andréa BrignoneAndréa Brignone
Andréa Brignone

Associé Exact Andréa Brignone, associé Expérience et Action et auteur du Tao de la Bourse et du Trading, est économiste, chargé d’enseignement à Paris II Panthéon Assas. Auteur de l’encyclopédie de l’économie de Larousse, il est également expert auprès de la Commission Européenne. Conférencier …Lire la suite

(Tradingsat.com) - Je suis toujours étonné de voir des annonces de séminaires, ouvrages et méthodes proposer d'opérer en bourse sans émotions. Certes, cela est possible quand on est un ordinateur ou alors quand on opère en couvrant systématiquement ses positions par des techniques type delta neutre ou autres. Le problème est que dans ce dernier cas, pour pouvoir gagner de l'argent soit il faut faire beaucoup d'opérations, soit il faut disposer d'un gros capital, car la couverture à un coût et ce coût obère sérieusement la rentabilité des opérations. Surtout si l'on est trader intraday.

En réalité, une partie de notre connaissance provient de nos émotions et la décision d'opérer se fait à partir d'émotions. En général toutes les actions proviennent de notre cerveau limbique siège de nos émotions. Ce cerveau, présent chez les reptiles, permettait à l'origine, de prendre une décision importante pour la survie : fuir ou combattre.

Quand au début des années 2000 j'ai commencé à m'intéresser aux travaux du professeur Ledoux (qui ont été par ailleurs vulgarisés par Daniel Goleman dans ses ouvrages « L'intelligence émotionnelle ») sur les pulsions, je découvris le monde de la neurobiologie, et j'essayais d'appliquer ses recherches au monde du trading, et plus particulièrement aux pulsions des traders. Qu'est ce qui faisait qu'un homme raisonnable et qui savait faire une bonne analyse des marchés, prenait des décisions complètement irrationnelles ? Les travaux du professeur Damasio et d'autres neurobiologistes me mirent sur la piste. Le néo-cortex, siège de notre raisonnement passait sous le contrôle de notre cerveau limbique par la médiation des neuropeptides, créés par le cerveau limbique. Cette thèse, l'utilisation des découvertes de la neurobiologie en matière de trading, a été à partir du milieu des années 2000, reprise par beaucoup de monde y compris aux Etats-Unis, quand je fis mes conférences sur « La juste attitude, Le cerveau du Trader et L'Intuition en matière de trading » et d'autres.

Quelle est cette thèse ? Tout simplement, le trader se comporte comme un chasseur de subsistance, un guerrier ou un pratiquant des arts martiaux. Dés qu'il est inquiet et qu'il ne contrôle pas ses émotions, son cerveau limbique prend le contrôle de son néo-cortex et l'empêche de raisonner sainement. Autrement dit la partie cognitique est noyée par les émotions et l'homme rationnel devient un lézard apeuré ou agité qui va réagir par impulsion.

Pour pouvoir atteindre ce que j'appelais la « Juste Attitude » il fallait prendre conscience du phénomène et reprogrammer ses circuits neuronaux de façon à rendre l'action efficace et surtout éliminer autant que possible les actions contre-productives et erratiques. Mais ceci ne pouvait se faire à partir de rien. Il fallait partir d'une base cognitive en fonction des buts que l'on se proposait d'atteindre. Cette base cognitive que je décris dans mon livre le « Tao de la Bourse et du Trading », dans des DVD et dans divers wébinaires chez Pro-at, reprend l'ensemble des éléments nécessaires à la fixation d'objectif (risques, gestion du capital, effet de la volatilité etc..), et dans l'utilisation de l'analyse technique. Seulement je constatais que cela ne suffisait pas. En effet l'opérateur qui ne connaissait pas le succès, mais plutôt la perte, avait tendance à multiplier les outils, sans pour cela améliorer son score mais au contraire à réussir à être complètement perdu. Ce qui le conduisait soit à des résultats contraires à ce qu'il espérait soit à l'aboulie c'est-à-dire à l'incapacité de décider et de se décider.

Il fallait aller plus loin. Je constatais que les traders expérimentés avaient chacun leur méthode. Et, comme ils gagnaient de l'argent, toutes les méthodes se valaient. Et que, d'autre part, ils utilisaient des systèmes relativement simple. Chacun avait adapté son système à sa vision des choses et à sa psychologie. Mais tous avaient en commun le fait qu'il s n'agissaient que quand leur système de trading leur donnait des signaux, qu'ils considéraient comme évident. Autrement dit ils prenaient et sortaient d'une position que quand ces signaux apparaissaient. Faute de quoi ils s'abstenaient. Ce qui entraînait une grande sérénité dans le comportement et une grande efficacité.

Ces signaux ne sont pas les mêmes pour tout le monde et il faut qu'ils correspondent à la psychologie de chacun et à ses propres chemins neuronaux.

Je donnerai les principes de la recherche du système de trading adapté à chacun lors d'une conférence au Salon du Trading Samedi 26 Mars à 9h 30 qui a pour titre " Utiliser les méthodes d'analyse technique et les systèmes de décision adaptés à sa psychologie "

Renseignements sur mon blog http://www.taodutrading.canalblog.com ou http://www.salonat.com .

Cette conférence est gratuite.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...